×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Affaires

    Axa Assistance Maroc affiche ses ambitions

    Par L'Economiste | Edition N°:2107 Le 13/09/2005 | Partager

    . Résultats en hausse après trois ans d’agrément. Ouverture des nouvelles représentations“Faites attention aux arnaques et aux contrats d’assistance voyage vendus à des personnes âgées de plus de 65 ans et sensibilisez davantage vos vendeurs: les tarifs ne sont pas les mêmes”, recommande à ses agents le management d’Axa Assistance Maroc.Il en sera largement débattu au séminaire de Marrakech qui a réuni dernièrement l’assureur à l’ensemble de ses agents au Maroc. Il a été aussi question des nouveaux produits, du palmarès des meilleurs agents et aussi des nouvelles agences en propre qu’Axa Assistance vient d’ouvrir à Casablanca et Fès... Bref, d’après son management, l’entreprise se porte bien et ses résultats le prouvent. Pour Mohammed Benkhdim, directeur général, l’assureur s’est rapidement fait une place dans le champ national de l’assistance. Son agrément, il l’a obtenu il y a à peine trois ans et, même s’il se place au troisième rang en terme de portefeuilles, il réalise des résultats nets quakifiés d’exceptionnels.A fin 2004, Axa Assistance Maroc a réalisé un chiffre d’affaires de 24 millions de dirhams en augmentation de 63% par rapport à 2003. Autre chiffre dont est fier le management, le rapatriement en devises: “En six ans, nous avons encaissé 71 millions de DH en devises en paiement de nos prestations de service d’assistance et juridique pour le compte de notre groupe et ses partenaires”, avance-t-il. Pourtant, le marché de l’assistance au Maroc est étroit et a été dominé pendant longtemps par deux assureurs, présents il y a plus de 15 ans maintenant. “C’est un métier différent de celui de l’assurance maladie ou automobile, et qui a encore du mal à décoller au Maroc”, rappelle Benkhdim.Au Maroc, l’assistance reste d’abord un contrat auquel on souscrit avant de partir en voyage. D’autant plus que pour l’obtention d’un visa européen, c’est devenu un contrat obligatoire. C’est d’ailleurs le produit-phare de tous les spécialistes de l’assistance. A Axa Assistance, on ne le nie pas. “Toutefois, d’autres niches sont encore à développer. Même dans le voyage, il y a encore beaucoup à faire”, poursuit le DG. A titre d’exemple, les objectifs de 10 millions de touristes qui, forcément, souscrivent à une assistance avant d’entreprendre le voyage au Maroc sont assurés Axa pour 20 à 25%. Rappelons qu’Axa Assistance Maroc est adossée à une enseigne solide, à savoir le groupe AXA Assistance SA et bénéficie, de ce fait, de son portefeuille clients en prestation d’assistance et juridique.En revanche, elle se doit d’offrir des prestations de qualité. Celle-ci s’apprécie généralement par la rapidité d’intervention, surtout qu’à la différence de l’assurance, l’assistance réalise la solution directe du sinistre et non a posteriori. Il faut aussi tenir compte du degré de respect des engagements, une des valeurs du groupe. D’où la multiplicité des partenaires prestataires. “Nous travaillons avec 628 prestataires, du garagiste à l’ambulancier, en passant par les cliniques”, indique Odile Levasseur, responsable des RH à Axa Assistance Maroc. Le call center (ou centrale d’appels) qui constitue le coeur des activités d’assistance est doté de moyens logistiques (outils téléphoniques et informatiques) et le personnel est polyglotte. Son installation a nécessité un investissement de plus de 11 millions de dirhams. Autre créneau auquel la société va s’attaquer, les entreprises. “Nous avons un produit qui leur est destiné avec des prises en charge plus importantes”. Cela deviendrait un avantage social que peut présenter l’entreprise à son personnel.Dans tous les cas, Axa Assistance Maroc envisage de lancer ces nouveaux produits sur le marché. Cette entreprise, dont le capital social est de 50 millions de dirhams, détenus à 59% par Axa Assistance SA et autres associés, ambitionne le leadership au Maroc de “la compagnie de référence dans son métier”, indique t-on.Axa Assistance SA, qui est une filiale à 100% du groupe Axa, est née de la fusion de Gesa Assistance, d’UAP Assistance et de SFA Assistance. Badra BERRISSOULE

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc