×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

AWB: Emprunt obligataire pour 1 milliard de DH

Par L'Economiste | Edition N°:3048 Le 17/06/2009 | Partager

. Une opération qui concerne 10.000 obligations subordonnées. La période de souscription s’étend du 22 au 24 juin Attijariwafa bank cherche à lever des fonds pour financer son développement à l’international. Le groupe procède en effet à l’émission d’un emprunt obligataire subordonné. Une opération destinée à la collecte de fonds qui contribueront à renforcer la présence de la banque en Afrique et au Moyen-Orient. Il faut dire que depuis septembre 2008, Attijariwafa bank n’hésite plus à solliciter les investisseurs institutionnels pour des emprunts. Un moyen qui lui permet de ne pas puiser dans ses fonds réglementaires et ainsi de ne pas fausser son plan comptable. Il y a près de 10 mois déjà, l’assemblée générale ordinaire des actionnaires du groupe avait autorisé l’émission d’obligations pour un montant global de 3,5 milliards de DH. Elle avait alors décidé de procéder, avant fin 2010, à une ou plusieurs émissions de ces obligations.Toujours dans le même sillage, l’emprunt actuel porte sur un montant de 1 milliard de DH, pour une maturité de 10 ans. Et ce ne sont pas moins de 10.000 obligations qui sont concernées par l’offre, pour une valeur nominale de 100.000 DH. L’emprunt est réparti en 4 tranches, dont deux cotées à la Bourse de Casablanca et deux non cotées. Fixes ou révisables, les taux de base oscillent pour leur part entre 3,42% et 4%. En rajoutant les 100 points de base, ce taux sera compris entre 4,42% et 5%. La période de souscription s’étend du 22 au 24 juin 2009. L’opération reste toutefois limitée aux investisseurs institutionnels. Une particularité pour la banque qui vise par ce moyen à «faciliter la gestion des souscriptions sur le marché primaire», indique un communiqué du CDVM.Les règlements et la livraison entre l’émetteur (AWB) et les souscripteurs se feront via la filière «appariement» de Maroclear. Les souscripteurs devront formuler une ou plusieurs demandes de souscription, tout en spécifiant le montant et la tranche souhaitée. Les demandes restent cumulatives quotidiennement. Et c’est Attijariwafa bank qui a été désignée en tant que domiciliataire de l’opération. La banque se charge ainsi d’exécuter toutes les opérations inhérentes aux titres émis dans le cadre de l’émission. A noter que les résultats de l’opération seront publiés par la Bourse de Casablanca au bulletin de la cote le 29 juin 2009 pour les tranches A et B cotées et par Attijari Finances Corp, dans le quotidien L’Economiste du même jour. Mohamed MOUNADI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc