×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 192.132 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 240.532 articles (chiffres relevés le 3/6 sur google analytics)
Affaires

AWB brigue le marché mauritanien

Par L'Economiste | Edition N°:2647 Le 08/11/2007 | Partager

. Le groupe veut y installer une banque universelle. Il a déposé une demande d’agrément auprès des autorités localesAprès le Sénégal, les ambitions africaines du groupe Attijariwafa bank se concrétisent en Mauritanie. Le groupe a déposé, hier 7 novembre, une demande d’agrément aux autorités financières du pays. Par la même occasion, Mohamed Kettani, président du groupe Attijariwafa bank a été reçu par le président mauritanien Sidi Ould Cheikh Abdoullahi. Rien ne filtre encore par rapport aux détails de cette demande d’agrément. Le top management du groupe se limite à préciser qu’elle porte sur la création d’une banque universelle offrant des produits et services similaires à ceux de la société mère. Le capital et le processus de déploiement de cette nouvelle structure ne sont pas encore annoncés.Kettani a précisé, dans une déclaration suite à sa rencontre avec le président mauritanien, que la nouvelle banque «offrira de nouveaux produits bancaires sur le marché mauritanien, destinés tant aux particuliers qu’aux PME». Et d’ajouter que «la nouvelle filiale permettra d’enrichir le réseau bancaire en Mauritanie et servira de passerelle entre les hommes d’affaires marocains et mauritaniens, à même de stimuler les échanges commerciaux et les investissements entre les deux pays».Attijariwafa bank attend l’agrément des autorités monétaires mauritaniennes pour initier son déploiement. Cela ne devrait pas poser de problème compte tenu de l’accueil favorable de la plus haute autorité du pays. Mais les responsables de la banque marocaine n’ont aucune visibilité sur le délai d’obtention de cette autorisation. Comme c’était le cas au Sénégal, la banque marocaine optera certainement pour une implantation progressive en Mauritanie. Elle attendra les premiers feed-back du marché pour accélérer son rythme de déploiement. Le secteur bancaire mauritanien est partagé entre dix structures dont deux filiales de groupes français (Société générale et BNP Paribas) et une banque islamique (Banque El Wafa Mauritanienne Islamique). Changuitty banque, créée en 1972, est la doyenne du secteur. La Générale Banque de Mauritanie dispose du plus important capital social (7,2 milliards d’ouguiyas, soit 216 millions de dirhams). En s’installant en Mauritanie, le groupe Attijariwafa bank poursuit sa conquête du continent. «Cet investissement s’inscrit dans le cadre du projet de développement régional qu’entreprend le groupe dans les pays du Maghreb et de l’Afrique de l’Ouest», conclut Kettani.N.Sq

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc