×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Affaires

    Audiovisuel: La TNT opérationnelle dans 7 villes

    Par L'Economiste | Edition N°:2476 Le 02/03/2007 | Partager

    . La télévision terrestre numérique couvre déjà 54% de la population. 9 sites doivent suivre en juin. Une technologie qui améliore la qualité de l’image et du son Les jours de la télé analogique sont comptés. Le pôle public de l’audiovisuel, représenté par la SNRT (société nationale de radiodiffusion et de télévision) et Soread 2M, prépare le basculement de l’analogique vers le tout numérique par le lancement de la TNT (télévision numérique terrestre). Le Maroc, ainsi que les pays de la région Maghreb devront passer au tout-numérique vers 2015, annonce Nawal Mahboub, responsable à la SNRT, chargée, auprès de la présidence de la TNT et des nouvelles technologies de diffusion. Encore une fois, le Maroc est en avance par rapport à ses voisins. Le pôle public a commencé à numériser toutes les chaînes de diffusion. Ensuite, le parc des téléviseurs sera appelé à s’adapter avec de préférence des postes équipés de TNT intégrée. Le basculement vers la TNT a déjà été enclenché depuis le mois de janvier. La diffusion se fait via les émetteurs existants auxquels de nouveaux émetteurs numériques plus performants seront ajoutés. Sur ce registre, la SNRT a opté pour la technologie japonaise (NEC) réputée par ses performances techniques. Les premiers tests de la TNT sont concluants, estime-t-on à la SNRT. Pour preuve, plusieurs villes sont déjà couvertes et équipées. Il s’agit notamment de Casablanca, Rabat, Fès, Meknès, Tanger, Oujda et Marrakech. «Dans cette première étape, nous couvrons déjà 54% de la population», précise Nawal Mahboub. Dans un second temps, d’autres sites sont appelées à passer à la numérisation terrestre. Les prochaines villes seront Agadir, Laâyoune, Figuig, Tétouan, Nador. L’objectif étant de passer à 77% de couverture vers le mois de juin. La technologie TNT coûte moins cher que l’analogique. En même temps, elle offre une meilleure qualité de l’image et du son que le satellitaire et l’analogique. La qualité audiovisuelle réside dans le fait qu’il y ait moins de déperdition du signal grâce à la technologie terrestre numérisée. Elle est aussi simple d’accès et avancée. Appelée aussi télévision du futur, la TNT devra offrir aux téléspectateurs davantage de programmes et donc de chaînes (6 programmes sur un même canal) et plus de mobilité (télévision accessible via téléphone portable) ainsi que l’accès à de nouveaux services. Concrètement, l’accès à la technologie terrestre numérisée nécessite de s’équiper en récepteurs dédiés et une antenne UHF. Le principe est simple: il consiste à offrir un bouquet de chaînes multiplexées sur un même support codifié. Le signal sortant est décrypté via le récepteur. Depuis quelques semaines, la grande distribution et certains magasins spécialisés commercialisent déjà les récepteurs en question. Il y en a pour toutes les bourses. Les prix varient entre 400 et 600 DH pour la formule standard, et entre 600 et 1.200 DH pour l’offre dite «Cambo» de récepteurs hybrides qu servent à la fois à la réception via satellite et TNT. Amin RBOUB

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc