×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2020 Prix de L'Economiste 2019 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Attijariwafa bank: Une OPV pour les salariés

    Par L'Economiste | Edition N°:2106 Le 12/09/2005 | Partager

    . L’opération porte sur 200.000 actions. La souscription démarre aujourd’huiLes salariés d’Attijariwafa bank ont désormais la possibilité d’acquérir des actions du groupe à des conditions “préférentielles”. Objectifs: impliquer davantage le personnel et le doter d’une épargne à long terme. “Nous voulons faire de nos salariés des actionnaires concernés par nos performances, et leur permettre en même temps de bénéficier d’une prévoyance sociale à long terme”, affirme Boubker Jai directeur général du groupe Attijariwafa bank.L’opération concerne 1% du capital du groupe, soit près de 200.000 actions d’une valeur globale de 172 millions de dirhams. La souscription s’étale entre le 12 et le 26 septembre. L’OPV se répartit en trois formules: une “classique” comprenant 100.000 actions destinées aux petites bourses avec un minimum de souscription de 10 actions et un maximum de 4 mois de salaires bruts. Les titres seront facturés 850 dirhams soit une décote de 19% (différence entre le cours de souscription et le prix fixé), avec une action offerte à l’achat de 10 à 19 actions et deux à l’achat de plus de 20. En plus, les salariés ont la possibilité de bénéficier d’un crédit bancaire étalé sur 5 ans à un taux “unique” de 2,5%. “Ces conditions ont pour objectif de permettre à toutes les bourses de souscrire à l’opération et bénéficier de ses avantages” déclare le directeur général du groupe. Les dirigeants d’Attijariwafa bank ont réservé une part aussi importante d’actions (plus de 92.000) à la deuxième formule jugée plus élitiste, de par les conditions favorables proposées (crédit in fine, remboursable en une seule échéance à terme, à condition d’apporter 20% du montant de la souscription), même si le prix de l’action y est plus élevé (945 DH). La troisième formule concerne la possibilité de convertir en actions la prime de fusion, fixée à 3.000 dirhams pour chaque collaborateur. La priorité, dans cette OPV, sera donnée aux petits actionnaires, souscrivant entre 10 et 24 actions, qui seront tous satisfaits. Les actions ont été puisées dans l’autocontrôle du groupe qui représente 8,1% de son capital. “La part adjugée à l’opération a été fixée en fonction de la capacité des salariés à souscrire”, poursuit le directeur général du groupe, qui mentionne au passage que l’absence de la garantie de cours s’inscrit dans la relation win-win entre le groupe et ses salariés. En revanche, l’opération est pénalisée par la durée d’engagement jugée assez longue puisqu’elle s’étend sur un minimum de cinq ans. Le groupe ne cache pas ses objectifs derrière cette mesure. “L’OPV ambitionne de minimiser les départs au sein de notre structure afin de maintenir une situation sociale assez stable”, souligne Jai, insistant sur le fait que l’opération ne revêt en aucun cas un caractère spéculatif. Cette opération pourrait paraître moins profitable pour le personnel que celle proposée par BMCE bank. Celle-ci offre une part plus importante du capital à souscrire et une période de garde plus courte. Auprès d’Attijariwafa bank on se garde néanmoins de faire des comparaisons. “L’OPV que nous sommes en train de lancer répond aux exigences spécifiques de notre structure, et ne peut être comparée à celles engagées par d’autres banques”, réplique Jai.Les ambitions d’Attijariwafa bank vont au-delà de cette OPV. “Notre objectif est de permettre aux salariés de détenir 3% du capital d’ici 5 ans, ce qui leur assurera un pouvoir aussi important que celui de grands groupes étrangers tels que Unicredito Italia ou Caja Madrid”. Nouaim SQALLI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc