×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 205.794 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 264.541 articles (chiffres relevés le 5/6 sur google analytics)
Culture

Attijariwafa bank ouvre son espace d’art aux enfants

Par L'Economiste | Edition N°:2883 Le 17/10/2008 | Partager

. Au total, 600 élèves seront reçus à Actua au cours du mois d’octobre. Au menu: visite guidée et atelier de peinture Dans son espace d’art Actua, Attijariwafa bank accueille depuis le 7 octobre et jusqu’au 31 octobre des groupes d’enfants pour visiter une exposition de peinture de Mohamed Abouelouakar et Fouad Bellamine. Intitulée «Racines du Ciel», cette exposition compte une quarantaine d’œuvres qui appartiennent à la collection privée de l’institution. Pendant toute la durée de cette manifestation, l’espace Actua reçoit chaque jour une vingtaine d’enfants, soit deux groupes de dix. Sur place, ils sont accueillis et guidés par les deux artistes plasticiens Ahmed Rachidy et Samira Baddou. Ces derniers leur font faire le tour de la galerie, tout en répondant à leurs interrogations. Les enfants bénéficient ensuite d’une séance de peinture, où ils peuvent dessiner et peindre à leur guise, en présence des deux plasticiens qui les conseillent et les encadrent. Ainsi, plus de 600 élèves de 10 à 15 ans venant d’établissements scolaires publics de l’Académie du Grand Casablanca et d’écoles parrainées par l’association Al-Jisr, seront accueillis par la banque. Au final, cinq talents parmi les plus prometteurs seront récompensés par une inscription gratuite d’une année à l’école de peinture de la banque, qui en réalité est destinée aux collaborateurs et à leurs enfants. Situé au sein du club d’activités sociales et sportives d’Attijariwafa bank à Bouskoura, l’atelier de peinture est animé par l’artiste plasticien Rabiie. Natif de Marrakech, Mohamed Abouelouakar, 62 ans, vit et travaille entre le Maroc et la Russie. Lauréat de l’Institut cinématographique de Moscou, il a à son actif la réalisation de plusieurs films, dont Hadda (1984), grand prix du deuxième Festival national du film marocain, et de nombreuses expositions personnelles et collectives au Maroc et à l’étranger. Artiste pluridisciplinaire (cinéma, photographie, vidéo, peinture et sculpture), il travaille tous les supports et tous les formats, du croquis à la sculpture monumentale. Ses oeuvres, ouvertes sur les mythes populaires et l’expérience soufie, font appel à une imagerie fantastique, anges et démons, corps et objets insolites, remodelés dans un univers plastique étrange et des plus originaux.Quant à Fouad Bellamine, il vit et travaille à Rabat. Il enseigne la peinture à Rabat depuis 1989 après avoir été chargé de cours à l’Université Paris 8 entre 1987 et 1988. Il a réalisé plusieurs événements en tant que commissaire d’expositions, notamment «Carte blanche» à Casablanca en 1995. Sa peinture, abstraite, s’inscrit dans le cadre de la peinture contemporaine marocaine. Nadia BELKHAYAT

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc