×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2020 Prix de L'Economiste 2019 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Assurances: Feu vert pour les actifs touristiques

    Par L'Economiste | Edition N°:2430 Le 26/12/2006 | Partager

    . Ils sont admis en représentation des réserves techniques. Principal débouché: le fonds touristique d’AWBNouveau coup de pouce pour l’investissement touristique. Les compagnies d’assurances sont désormais autorisées à affecter jusqu’à 15% de leurs réserves techniques aux fonds d’investissements dédiés au secteur. Une décision spéciale qui rentre dans le cadre de l’arrêté n° 1548-05 du ministre des Finances relatif aux compagnies d’assurances et de réassurance, datant du 5 janvier dernier. Dans son article 28, ce texte permet à l’autorité de tutelle d’accorder des autorisations spéciales aux compagnies d’assurances pour affecter leurs réserves à des débouchés d’investissements en titres non cotés. Il suffit de justifier l’appartenance du fonds d’investissement au secteur touristique et le détail de son actionnariat. «L’autorisation est valable pour une année renouvelable dans les mêmes conditions», indique l’article 31 de l’arrêté ministériel. Les premières réflexions par rapport à cette mesure remontent aux assises du tourisme à Ouarzazate en 2004. Les professionnels du tourisme avaient alors demandé l’accès à des sources de financement plus importantes. Parallèlement à ces requêtes, les assureurs exigeaient plus de souplesse dans l’affectation de leurs réserves. «Cette décision permettra d’injecter des fonds importants dans les investissements relevant de la stratégie touristique à l’horizon 2010», indique Thami Yahyaoui, directeur adjoint de la Direction des assurances et de la prévoyance sociale au ministère des Finances. Elle fait suite à l’annonce du lancement, le mois prochain, d’un fonds de capital investissement (private equity) dédié au secteur. Doté de 2,5 milliards de DH, ce fonds sera géré par Attijari Invest, filiale du groupe AWB. Rien ne filtre encore par rapport à l’état d’avancement dans le montage de ce fonds. Cette somme colossale ne pouvait être rassemblée que dans les réserves des compagnies d’assurances et de prévoyance. La décision est d’autant plus délicate, puisqu’elle concerne les réserves techniques du secteur, principaux garants de la solvabilité des compagnies d’assurances. Le dernier arrêté ministériel a en effet redéfini avec précision l’ensemble des placements possibles pour cette réserve ainsi que le pourcentage d’affectation des fonds à chacun d’eux. Mais les administrateurs du fonds tablent certainement sur un taux de rentabilité interne (TRI) supérieurs aux rendements de certains autres placements. La réalisation de ces gains demande toutefois plusieurs années. A noter que d’autres fonds du genre sont en préparation chez plusieurs opérateurs de Private Equity. En dehors de l’activité touristique, le capital investissement draine de plus en plus de fonds issu des compagnies d’assurances.


    Les principales allocations des réserves techniques

    - Valeurs de l’Etat (30% maximum)- Obligations émises par les banques (30%)- Immeubles urbains bâtis situés au Maroc (70%)- Parts et actions de sociétés immobilières (70%)- Titres de créances négociables (50%)- Obligations cotées en Bourse (50%/- Actions cotées en Bourse (50%)- Actions de sicav et FCP relevant ou non des titres de l’Etat- Obligations émises par les fonds de placements collectifs en titrisation (15%)- Autres placements, sur autorisation, pour chaque cas du ministère des Finances Extrait des articles 27 et 33 de l’arrêté ministériel 1548-05 du ministre des Finances relatif aux compagnies d’assurances et de réassurance.N. Sq

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc