×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Assurances: Agma résiste à l’offensive des banques

Par L'Economiste | Edition N°:2748 Le 03/04/2008 | Partager

. 61,6 millions de DH de résultat d’exploitation en 2007. L’assurance-vie aura été le principal moteur de l’activité La compétition et probablement, l’assainissement du portefeuille auront pesé sur les indicateurs de Agma Lahlou-Tazi en 2007. Le chiffre d’affaires du courtier d’assurances marque le pas à 109,56 millions de dirhams contre 109 millions en 2006 alors que le volume de primes traitées s’élève à 1,21 milliard de dirhams. Il semble que les banques font mal aux intermédiaires d’assurances à travers leurs fameux cabinets captifs qui drainent bien plus que les produits d’assurance-vie vendus dans leurs guichets. Cette stagnation du chiffre d’affaires doit cependant être relativisée car Agma Lahlou-Tazi fait plus que résister à cette offensive en améliorant, certes légèrement, son résultat d’exploitation (61,6 millions de dirhams). Il apparaît donc que le nettoyage du portefeuille ainsi que le durcissement des règles de recouvrement commencent à porter leurs fruits. En témoigne, le taux élevé d’encaissement des polices émises. A 94%, il est sans doute l’un des meilleurs du marché. A l’instar de l’ensemble du secteur, le courtier profite de l’explosion de l’assurance-vie, une évolution à corréler avec l’ébullition des transactions immobilières et la croissance spectaculaire des produits de retraite complémentaire. En un an, la production a augmenté de 54,8% et les commissions de 74%! La branche non-vie enregistre une décrue et recule de 6,4%. La baisse a touché toutes les sous-branches à l’exception de l’assurance incendie qui progresse de 1,4 point par rapport à l’exercice précédent. C’est cette branche qui a été probablement le plus touché par l’assainissement du portefeuille. Agma Lahlou-Tazi va se montrer plus généreux avec ses actionnaires. Le montant du dividende (ordinaire) augmente de 25% par rapport à 2006, à 250 dirhams par action. Il faudra donc surveiller la réaction de la Bourse dans les prochains jours. Sur l’année 2007, le titre avait connu une évolution négative de 9,6% en s’élevant à 3.000 dirhams contre 3.319 à la clôture de 2006. Son plus haut niveau historique a été enregistré le 11 juin 2007 après avoir atteint 3.910 dirhams. Au 1er avril dernier, le titre cotait 3.180 dirhams.Le PDG de Agma Lahlou-Tazi, Mohamed Lahlou, revendique la position de leader sur un marché très fragmenté, avec une part de 7,8%. Il a décrit une série de réalisations durant l’année 2007 : le déploiement d’un système de management de qualité dans l’objectif de la certification de ses activités (ISO 9001 version 2000) et l’adoption du projet «SAP Business One» pour optimiser la gestion comptable en sont les principales. Aziz EL YAAKOUBI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc