×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Agenda

    Assurance-vie : La Marocaine-Vie sur le créneau de l'enfant

    Par L'Economiste | Edition N°:157 Le 08/12/1994 | Partager

    Avec les difficultés de l'assurance-automobile et des "risques divers", les compagnies se diversifient vers l'assurance de personnes. Compagnie spécialisée, la Marocaine-Vie lance un produit autour du premier départ dans l'âge adulte.

    Jusqu'à présent, les produits d'assurance-vie existant sur le marché s'adressaient soit à la famille d'une façon générale, soit à l'adulte. La nouveauté d'"Universitas", indiquent les responsables de la Marocaine-Vie, est qu'elle s'intéresse exclusivement à l'enfant . Ce dernier en constitue l'unique "cible".

    Pour la compagnie, "l'idée base à l'origine de "Universitas" était de combler un vide d'une part, et de permettre à l'enfant de se constituer un jour son premier capital d'autre part".

    Ce capital, dont la jouissance intervient au plus tard à vingt-cinq ans, permettra à son bénéficiaire (l'enfant) de financer, entre autres, la poursuite de ses études, l'acquisition d'un logement ou la création d'une entreprise, etc.

    Le souscripteur, en l'occurrence l'un des parents de l'enfant(1), peut déterminer le capital, la rente à octroyer au bénéficiaire, voire l'âge de la jouissance du capital constitué. La prime est calculée en conséquence.

    Le montant minimal des primes exigibles s'établit à 2.000 DH par an. Aucun plafond n'est en revanche fixé.

    En contrepartie, la compagnie garantit à l'enfant une rente-éducation en cas de décès ou d'invalidité de l'assuré (le père), d'une part, et se substitue à ce dernier en prenant en charge sans condition le paiement des primes jusqu'à l'échéance du contrat, d'autre part. Concrètement, cela signifie par exemple que si un parent ayant souscrit au produit "Universitas" pour son fils âgé de deux mois décède une semaine après, ou est atteint par une invalidité irréversible, la compagnie continuera à payer les primes en lieu et place de l'assuré, jusqu'à ce que le bénéficiaire (l'enfant) atteigne vingt-cinq ans, durée maximale du contrat.

    L'assureur s'engage en outre à rembourser la totalité des primes payées y compris celle libérée par lui à une tierce personne désignée, s'il advient qu'à son tour l'enfant-rentier meurt ou devienne définitivement invalide.

    Enfin, si le décès ou l'invalidité de l'assuré et du bénéficiaire (le père et l'enfant) surviennent simultanément (à la suite d'un accident de la circulation par exemple), la compagnie rembourse l'intégralité du capital constitué par le contractant à un bénéficiaire désigné dans le contrat.

    Un marché évident

    A côté de prestations que garantit la compagnie (versement d'un capital à l'enfant bénéficiaire à l'échéance, remboursement intégral des primes payées en cas de décès ou d'invalidité de l'assuré etc...), la compagnie s'engage donc sur les risques de décès quelle qu'en soit la cause, (à l'exception, cependant, du suicide ou d'un décès consécutif à une tentative de suicide durant les deux premières années), et d'invalidité absolue et définitive.

    Dans l'acception du contrat "Universitas", "est considéré comme invalide absolu et définitif, tout assuré qui, à la suite d'une maladie ou d'un accident, se trouve dans l'impossibilité absolue d'exercer une activité rémunératrice quelconque et qui, de plus, est dans l'obligation au moins pendant un an, de recourir à l'assistance d'une tierce personne pour effectuer les actes quotidiens de la vie".

    En conséquence, lorsque le décès ou l'invalidité découlent d'un risque non garanti, la compagnie ne versera que le montant du capital constitué à la date de l'événement (décès, invalidité) à un bénéficiaire indiqué dans le contrat.

    Les responsables de la Marocaine-Vie se montrent optimistes pour ce nouveau produit. Selon M. M'Hamed Aouzal, administrateur-délégué, "Universitas" répond à un besoin primordial chez tout être humain, celui de garantir un avenir à ses enfants. Seul le pouvoir d'achat pourrait empêcher son développement".

    Le lancement de ce produit cadre avec le positionnement de la compagnie. En effet, la Marocaine-Vie est la seule compagnie opérant uniquement sur le créneau de l'assurance des personnes... Elle entend, affirme son administrateur-délégué, "créer un supermarché en assurance de personne". Pour preuve que ce créneau est porteur, toutes les autres compagnies diversifient actuellement leur activité vers l'assurance-vie, conclut-il.

    (1) Le lien de filiation n'est pas obligatoire. Une personne peut bien souscrire au bénéfice de son neveu par exemple.

    Les Flamands en visite au Maroc

    Une mission économique de la région flamande de Belgique conduite par le ministre chargé du Commerce Extérieur, des Communications et des Réformes Institutionnelles vient de séjourner au Maroc du 28 novembre au 4 décembre. Organisée par l'Office Flamand du Commerce Extérieur et comprenant plusieurs chefs et responsables d'entreprises de la région flamande, cette mission a eu des contacts avec les milieux d'affaires casablancais et certains officiels, notamment M. Driss Jetou, ministre du Commerce Extérieur, le directeur général de l'ODEP, le wali de Casablanca, et avec les responsables du Ministère chargé des Résidents marocains à l'étranger. L'objectif de la mission flamande était de renforcer les relations économiques et commerciales entre le Maroc et la région flamande. Rappelons que la forme fédérale de l'Etat belge laisse désormais une large autonomie aux régions, notamment en matière de commerce extérieur. La Flandre est la région la plus riche de Belgique. Elle réalise près de 70% des exportations belges. Un peu plus de 45.000 Marocains vivent dans cette région.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc