×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Association Al Karama: Elle a tout d’une grande!

Par L'Economiste | Edition N°:2167 Le 08/12/2005 | Partager

. Elle organise le premier Forum régional en 2006 . Sa toute première cliente récompensée à Khmissa 2005 Al Karama, l’association de microcrédit basée à Oujda, tente de se donner les moyens de ses ambitions: prendre le virage qui permettra de passer du microcrédit à la microfinance. «Malgré les difficultés qu’elle rencontre, vu son éloignement de l’axe Casa-Rabat, et celles de drainer des bailleurs de fonds, Al Karama persiste dans son activité sociale de développement», indique Mohamed Asri, responsable Formation chez PlaNet Finance.L’association encourage d’ailleurs depuis longtemps l’épargne, «même si ce n’est pas obligatoire», souligne le directeur, Yahya Dahmani. Et organise le premier forum régional marocain! Celui-ci aura lieu les 28 et 29 avril 2006 à Oujda, et s’inscrit «dans le développement socio-économique régional intégré», indique Dahmani. «On essaie de coordonner avec d’autres associations et délégations ministérielles pour travailler sur des projets intégrés», explique l’association. On parle bien de microcrédit mais aussi de logement, de santé, de formation… Beaucoup d’intervenants ont d’ores et déjà pris rendez-vous: IMF, associations de développement, bailleurs de fonds, délégations ministérielles, chercheurs universitaires, entre autres, viendront pimenter les débats pour les élargir à d’autres problématiques. Peut-être avez-vous encore en tête l’émotion troublante de Fatima Lekhal lors de la remise des trophées de Khmissa 2005, en mars dernier à Marrakech? La petite femme brune, éleveuse de moutons dans la région d’Oujda, était, pour la première fois de sa vie, récompensée pour son énorme travail à gagner sa vie dignement. Eh bien, Fatima est aussi la toute première cliente de l’association! Elle est partie de rien, n’a jamais lâché la bride, souffle-t-elle et aujourd’hui, elle possède un cheptel de plus de 200 têtes… Cerise sur le gâteau, sa microentreprise emploie aujourd’hui d’autres personnes de son patelin. Microéconomie et maxiréussite pour ces douars enclavés! Yahya Dahmani résume: «Partir avec 1.000 dirhams de prêt et en arriver là aujourd’hui est une réelle performance». Chapeau bas. La petite association créée à Tendrara dans la région d’Oujda fin 90, a fait bien du chemin. Elle sera agréée par le ministère des Finances dès juillet 1999. Sa mission? «Promouvoir le développement social et économique dans la région de l’Oriental», explique la direction. Avec 4 agences à Oujda et 12 antennes, 22 agents de terrain et 12 dans l’administration, Al Karama croît au rythme de 35% l’an. Depuis sa création, l’IMF a financé 30.551 projets (renouvellements compris) avec des montants de plus de 77 millions de dirhams et un encours de 7,5 milliards. L’autosuffisance opérationnelle est aujourd’hui assurée à 169%, indique Dahmani et la financière, à 126%. Une bonne gestion des coûts est à l’origine du succès et les dons provenant du Pnud, de l’Usaid, du Fonds Hassan II … ont fait le reste. De même, Al Karama, «la dignité», a permis de rendre autonomes plus de 6.000 clients actifs de la région reculée. «Nous adoptons une politique de proximité et sommes les seuls à privilégier la vocation régionale», avance Dahmani. L’IMF compte d’ailleurs s’implanter prochainement à Nador. Deux types de produits essentiellement sont sollicités par les microentrepreneurs de la région: le microprêt pour les groupes solidaires et l’accompagnement technique. Abdelmajid Elgasmi, le président d’Al Karama, est connu pour n’avoir jamais ménagé ses efforts afin de relancer les problématiques sociales en panne dans l’Oriental. A la tête de l’organisation du premier Forum régional, la petite association a tout d’une grande. Céline PERROTEY

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc