×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 203.440 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 254.995 articles (chiffres relevés le 29/5 sur google analytics)
Economie

AMO des imams
L’Etat prend en charge la cotisation «salariale»

Par L'Economiste | Edition N°:2496 Le 30/03/2007 | Partager

. Annuellement, cela équivaut à 62 millions de dirhams . Un panier de soins identique à celui des fonctionnaires Ce n’est plus qu’une question de jours avant que la couverture médicale des imams ne soit déclinée. Elle coïncidera certainement avec l’Aïd Al Mawlid et fera partie d’un paquet de mesures au profit des imams. Des sources proches du dossier parlent d’une revalorisation de leur rémunération et d’aides au logement. Un imam «gagne» actuellement un minimum de 927 dirhams par mois, soit la moitié du salaire minimum (rapporté au mois). Le maximum étant de 7.000 dirhams et peu d’entre eux arrivent à ce niveau de salaire, la moyenne étant de 2500 dirhams. L’amélioration de leur situation s’inscrit dans le cadre de la réforme du champ religieux qui a démarré après les attentats du «16 mai». Elle permettra aussi de les immuniser contre les tentatives de récupération par les «mouvements obscurantistes». Comme annoncé sur nos colonnes, la couverture médicale des imams est confiée à la compagnie d’assurance Es Saâda qui a remporté l’appel d’offres lancé en février. Son entrée en vigueur est prévue le 1er avril soit, dès la signature de la convention avec le ministère des Habous et des Affaires islamiques. N’étant pas assimilés à des fonctionnaires, les imams ont un statut particulier. C’est la raison pour laquelle, ils n’ont pas profité de la couverture CNOPS. Mais le schéma concocté pour eux est identique à celui des fonctionnaires. Il donne droit au remboursement et à la prise en charge des frais de soins curatifs et préventifs. C’est le cas par exemple pour les actes de médecine générale et de spécialités médicales et chirurgicales. Le contrat couvre aussi pour les ayants droit les soins relatifs au suivi de la grossesse, à l’accouchement et ses suites, les soins liés à l’hospitalisation et aux interventions chirurgicales, les analyses de biologie médicales, etc. Lorsque les prestations sont effectuées dans les hôpitaux publics la prise en charge de l’assurance est de 100%. Au total, 42.000 imams sont concernés dont plus de 50% sont localisés dans les régions du Souss- Massa- Daraa, Taza-ElHoceima-Taounate, Marrakech-Tensift-AlHaouz et Tanger-Tetouan. Leur couverture s’effectuera en contre-partie d’une cotisation de 140 dirhams par mois et par famille. Pour ce palier, les imams n’auront rien à décaisser. L’Etat prendra en charge l’enveloppe de 62 millions de dirhams. Quant à la couverture complémentaire, elle nécessite une cotisation mensuelle de 15 dirhams par famille, soit une enveloppe globale de 6 millions de dirhams. Elle serait a priori prise en charge par l’Etat, mais rien n’est encore décidé. Ces niveaux de cotisation sont fixés pour une période de 3 ans, un délai établi par le cahier des charges. Par la suite tout dépendra des habitudes de « consommation» de cette population jugée à risque surtout que la pyramide des âges est particulière: quatre imams sur dix ont plus de 60 ans et 34% sont âgés entre 40 et 60 ans. Selon les statistiques contenues dans l’appel d’offres, 37.866 imams sont déclarés en bonne santé, 2.465 ont une maladie chronique, 1.233 imams souffrent d’un handicap et 192 souffrent d’une maladie professionnelle ou d’un accident du travail.«La couverture sera de 80% pour les actes de médecine générale et de spécialité médicale et de 90% en cas d’hospitalisation«Khadija MASMOUDI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc