×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Affaires

    Amith: Le nouveau président se prépare

    Par L'Economiste | Edition N°:2563 Le 05/07/2007 | Partager

    . Il s’agit de Mohamed Tamer, seul candidat à la présidence. La performance de la chaîne logistique parmi ses objectifs prioritairesAPRES 3 ans d’un mandat que l’on peut qualifier de spécial, Karim Tazi, président de l’Association marocaine de l’industrie du textile et de l’habillement (Amith), s’éclipse pour laisser la place au seul candidat qui se soit présenté à la tête de l’association. Mandat spécial pour au moins deux raisons: le changement d’attitude du secteur, qui a gagné en maturité et en croissance, et la signature, rappelons-le, de l’accord-cadre avec le gouvernement dans le cadre du plan Emergence. D’ailleurs, la team sortante va présenter, le 11 juillet prochain, dans le cadre d’une AGO, le bilan de ses activités. Pour la succession, pas véritablement une surprise. Celle-ci était préparée à l’avance. La future équipe, composée de Mohamed Tamer, président, et El Mostafa Sajid, vice-président, a déjà l’approbation de ses pairs. Très ambitieux, Tamer désire inscrire l’action au cours de son prochain mandat dans la continuité des années précédentes. Mais en plus de cela, ce dernier a déjà établi les objectifs prioritaires de son équipe. «Il s’agit d’abord d’agir de manière efficace et réfléchie pour améliorer la performance de la chaîne logistique», déclare-t-il. Il évoque également le renforcement des programmes de modernisation compétitive des entreprises du textile et habillement (TH). Selon lui, cela passera par la promotion du label «Fibre citoyenne» (cf. www.leconomiste.com). Ce label entend pérenniser la compétitivité hors coup des entreprises, très importante, sachant que de nouvelles opportunités de marché se présentent pour le textile marocain à travers l’ALE avec les Etats-Unis. Le candidat à la présidence mise également sur la couverture des besoins des entreprises en compétences en concentrant les efforts, avec les partenaires de l’Amith, en matière de formation professionnelle. D’ailleurs, une action est prévue avec les partenaires sociaux en vue d’amender les articles du Code de travail qui freinent le développement de l’emploi et de l’investissement dans le secteur.Tamer ne manque pas d’intégrer dans son programme un plan de promotion pour le TH afin de remonter sa part de marché. Ainsi, les marchés italien, américains et ibérique seront ciblés de manière prioritaire.Sara BADI

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc