×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    International

    Alitalia au bord de la faillite

    Par L'Economiste | Edition N°:2096 Le 29/08/2005 | Partager

    . La gestion arbitraire serait à l’origine des difficultésLA compagnie aérienne Alitalia est toujours en sursis et sa direction portera la responsabilité en cas de faillite, a averti vendredi le ministre du Travail Roberto Maroni. Maroni a échoué jeudi à éviter une grève de 48 heures des hôtesses et stewards les 6 et 7 septembre à l’appel du petit syndicat autonome Sult, majoritaire chez les assistants de vol avec un millier d’adhérents revendiqués. Il a fait porter la responsabilité de cet échec à l’intransigeance du président de la compagnie aérienne, Giancarlo Cimoli, qui a décidé d’exclure le syndicat Sult des tables de négociation en raison de son refus de signer en février 2005 un accord partagé par les autres syndicats. Alitalia sera en tête sur la pile de dossiers examinés en Conseil des Ministres le 2 septembre avec les conséquences du renchérissement du prix du pétrole sur le plan de redressement de la compagnie. La compagnie a fait face fin 2004 à de mauvais résultats, avec des pertes s’élevant à 810 M EUR, une chute de 6% de son chiffre d’affaires à 4,119 milliards d’euros et une baisse de 1,4% de ses passagers à 22,2 millions par rapport à 2003. Elle a pu ensuite réduire sa perte avant impôts au premier trimestre 2005 à 134 millions d’euros et table sur une réduction à environ 100 millions d’euros pour l’année grâce à son plan de réduction de coûts. Mais le lancement de la recapitalisation, qui devait être présentée au 31 juillet dernier, a été repoussée jusqu’au 31 décembre et les banques italienne Banca Intesa et allemande Deutsche Bank, tardent à s’entendre pour garantir l’opération. Synthèse L’Economiste

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc