×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Alitalia: 4.500 emplois seront supprimés

Par L'Economiste | Edition N°:2852 Le 03/09/2008 | Partager

. 2.500 postes de personnel au sol sont concernésLe nombre de suppressions d’emplois découlant du plan de sauvetage de la compagnie aérienne Alitalia devrait être d’environ 4.500, un chiffre en nette baisse par rapport aux premières estimations, est-il indiqué hier mardi de source syndicale. Jusqu’alors, les chiffres circulant dans la presse évoluaient entre 5.000 et 7.000. Selon le quotidien La Repubblica, ce chiffre aurait été donné la semaine dernière par le gouvernement aux organisations syndicales CGIL, CISL et UIL lors d’une rencontre secrète. Selon d’autres sources syndicales citées par Ansa, 2.500 postes de personnel au sol devraient être supprimés, 1.500 d’hotesses et de stewards et 500 de pilotes. «Nous n’avons toujours pas pris connaissance du plan de sauvetage d’Alitalia, donc nous ne pouvons pas commenter les chiffres sur les suppressions d’emplois», a déclaré Guido Barcucci, représentant syndical de la CGIL (gauche), principale confédération italienne. «Ces chiffres sont de toute façon préoccupants. Mais nous devons voir avant tout quelle est la compagnie dont on parle pour l’avenir, son périmètre, ses activités, son réseau, pour évoquer seulement dans un second temps les suppressions d’emplois», a-t-il poursuivi. «J’espère qu’ils nous donneront tous ces détails avant la rencontre de jeudi, sinon il faudra encore reporter les discussions sur le fond», a conclu le syndicaliste. Après une première réunion lundi dernier, les discussions entre le gouvernement et les syndicats devraient se poursuivre jeudi prochain et s’achever d’ici la fin de la semaine prochaine. Alitalia emploie 11.100 personnes pour l’activité de transport aérien, tandis que 8.300 autres travaillent dans les services de maintenance renommés AZ Servizi, société chapeautée par une holding publique.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc