×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Algérie/pétrole: Baisse de moitié des recettes

Par L'Economiste | Edition N°:3133 Le 21/10/2009 | Partager

. 31 milliards de dollars contre 63 milliards l'année précédenteL'Algérie a réalisé 31 milliards de recettes d'hydrocarbures durant les 9 premiers mois de 2009, chutant de moitié par rapport à la même période de 2008, a indiqué lundi dernier à Alger le PDG du groupe pétrolier public Sonatrach, Mohamed Meziane. Ce chiffre d'affaires englobe les recettes pétrolières et gazières du pays, a précisé Meziane à la radio publique francophone Chaîne III. «Les recettes se sont montées à 31 milliards de dollars de janvier à septembre 2009, contre 63 milliards l'année précédente pour la même période», a-t-il dit pour qui cette chute est due à la baisse des prix du brut.L'Algérie table sur des revenus pétroliers de 40 milliards de dollars pour toute l'année 2009, a-t-il précisé. «Cet objectif sera plutôt proche de celui réalisé en 2007, car 2008 restera une année exceptionnelle en termes de prix qui ont culminé à plus de 147 dollars le baril en juillet», a-t-il ajouté.Les revenus pétroliers de l'Algérie s'étaient établis à 59,3 milliards de dollars en 2007 contre plus de 75 milliards de dollars en 2008. La capacité de production de l'Algérie est de 1,45 million de barils par jour (mbj) mais sa production effective est de 1,2 mbj.L'Algérie a en effet diminué sa production de pétrole de 200.000 barils par jour depuis le 1er janvier, conformément à la décision prise en décembre 2008 par l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).La production de l'Algérie restera à ce niveau, en dépit de la hausse des cours du brut qui évoluent actuellement autour des 70 dollars en raison d'un retour de confiance en une prochaine reprise économique mondiale, a précisé le PDG de Sonatrach.Les exportations globales de l'Algérie ont de leur côté atteint 31,90 milliards de dollars durant les neuf premiers mois de l'année 2009, contre 62,37 MDS de dollars durant la même période de l'année précédente, soit une baisse de 48,85%, a indiqué le Centre national de l'informatique et des statistiques (CNIS) des Douanes, cité par l'agence APS.En même temps, les importations ont augmenté de 1,12%, passant de 29,464 MDS de dollars en 2008 à 29,79 MDS de dollars. La balance commerciale a accusé un excédent de 2,1 MDS de dollars durant cette période contre 32,9 MDS de dollars en 2008. Les hydrocarbures ont représenté 97,55% de ces exportations (31,12 MDS de dollars).Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc