×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Alerte à la canicule dès aujourd’hui

Par L'Economiste | Edition N°:2323 Le 20/07/2006 | Partager

. Elle se prolongerait jusqu’au 25 juillet. Il est recommandé de rester à l’ombre. Les consignes à suivreATTENTION! La canicule est de retour dès aujourd’hui et devrait se poursuivre jusqu’au 25 juillet. «Une vague de forte chaleur déferlera sur une grande partie du Royaume», avertit la direction de la météorologie nationale. Excepté les reliefs de l’Atlas et leurs régions voisines qui connaîtront des nuages instables accompagnés d’orages et de faibles averses. Ce serait le cas aussi pour les plaines atlantiques nord avec un temps modéré sur les provinces du sud. La température minimale oscillera entre 20 et 26 degrés et les maximales entre 28 et 34 degrés près de côtes et entre 35 et 42 degrés dans l’intérieur. Pour vendredi 21 juillet, la météorologie annonce un vent variable faible sur le nord et soutenu sur les provinces sud. La température du jour serait stationnaire. Pour ce week-end, le temps s’annonce aussi chaud de nouveau. Et surtout à l’intérieur du pays avec chergui probable par endroits. Avec un vent variable faible sur le nord et soutenu sur les provinces sud. A noter que des températures restent aussi élevées la nuit, avec une «brise nocturne». «J’en profite justement pour sortir et profiter des spectacles et de l’animation, dira Hamza, un Casablancais. Justement des festivals, ce n’est pas ce qui manque en cette période. Toutefois, ce phénomène de forte chaleur «n’est pas rare en cette saison» mais «son intensité justifie une vigilance toute particulière», souligne Dr Rachid Choukri, président de la Fédération nationale des associations des médecins généralistes privés du Maroc. Les personnes âgées et les nourrissons sont ceux qui doivent avoir plus d’attention. «Nos vieux sont justement protégés car en famille, à l’opposé de ceux de l’Europe vulnérables, isolés et qui manquent de chaleur humaine», commente Choukri. Qu’en est-il des conseils de comportement? Les spécialistes recommandent notamment de boire et consommer beaucoup de liquides pour hydrater le corps (au moins 1,5 litre d’eau par jour), même sans soif, de continuer à manger normalement et d’éviter de sortir aux heures les plus chaudes. «Il est conseillé, surtout au travail, de boire en utilisant des gobelets et non pas des bouteilles», avertit Choukri. «Le fait de boire et de reboire permet de cumuler des germes, ce qui infecte l’eau», explique-t-il. Les médecins conseillent également d’essayer de passer au moins trois heures par jour dans un endroit frais ou climatisé. Puis de se rafraîchir en se mouillant le corps plusieurs fois par jour avec un brumisateur, un gant de toilette ou en prenant une douche. En plage, les casquettes (pour les enfants) et les parasols sont nécessaires contre les rayonnements ultraviolets. Pour ceux qui voyagent (aoûtiens, MRE, hommes d’affaires…), il est exhorté de «se lever tôt» et de s’octroyer un réfrigérateur de plage (pour les automobilistes !).


Dispositions

LE monde (Belgique, Allemagne, Royaume Uni…) a très chaud. La canicule a même causé des décès, comme en France où l’on s’attend à l’arrivée des orages par l’ouest qui devraient donner un peu de répit. En cas de fortes chaleurs, les entreprises peuvent prendre des dispositions simples pour rendre le travail plus supportable. Par exemple mettre à disposition de l’eau potable fraîche, l’air doit être renouvelé de façon à éviter les élévations exagérées de température, les odeurs désagréables et les condensations. Il est préconisé aussi de prévoir des zones de repos climatisées ou ombragées, ainsi que des brumisateurs, des ventilateurs, des stores ou des abris en extérieur. L’arrêt des équipements de bureau (imprimantes, photocopieurs...) non utilisés et la ventilation de nuit des bâtiments pour accumuler la fraîcheur sont recommandés. En Europe!F. Z. T.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc