×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Alcatel/Lucent: Un nouveau géant dans les télécommunications

Par L'Economiste | Edition N°:2414 Le 04/12/2006 | Partager

. Les opérations ont débuté le 1er décembreL’équipementier en télécommunications français Alcatel et l’américain Lucent Technologies ont finalisé, le 30 novembre, leur fusion lors d’un conseil d’administration. Ils donnent naissance à un géant des télécommunications. Huit mois après le lancement en avril de l’opération, la nouvelle société baptisée Alcatel-Lucent, qui sera de droit français, avec son siège social à Paris, a commencé ses opérations le 1er décembre. Lors du premier conseil d’administration, l’ancien PDG d’Alcatel, Serge Tchuruk, a été nommé président du conseil d’administration de la nouvelle entité. L’américaine Patricia Russo, ex-PDG de Lucent, a été nommée directrice générale. Elle sera ainsi la première femme à diriger une société du CAC 40. La nouvelle société est entré sur les marchés d’Euronext Paris et du New York Stock Exchange (Nyse) . «Avec ce rapprochement, nous réunissons deux sociétés de premier plan pour former un leader incontesté de l’industrie», s’est réjoui jeudi Patricia Russo. Les deux sociétés fusionnées ont affiché un chiffre d’affaires combiné d’environ 21 milliards d’euros (environ 27,5 milliards de dollars) en 2005. Cette opération va permettre des économies de l’ordre de 1,4 milliard d’euros (1,7 milliard de dollars) par an, en année pleine, d’ici trois ans, assurent les dirigeants. Ces synergies porteront notamment sur les fonctions administratives, la chaîne logistique et la structure d’achat, la recherche et développement. Les deux sociétés, qui employaient environ 88.000 salariés fin 2005, ont également annoncé que la fusion devrait entraîner une réduction d’environ 10% des effectifs. Quelque 8.800 personnes devraient ainsi quitter la société d’ici deux ans. Alcatel comme Lucent ont souligné qu’il s’agit d’une «fusion entre égaux». Dans les faits, Alcatel aura un poids supérieur à Lucent dans la nouvelle société qui sera de droit français: les actionnaires d’Alcatel détiendront environ 60% et ceux de Lucent 40% du capital. Après la finalisation du rapprochement, le nombre d’actions ordinaires Alcatel-Lucent est d’environ 2,31 milliards. Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc