×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Al Akhawayne: Un forum pour insérer les lauréats

Par L'Economiste | Edition N°:1726 Le 16/03/2004 | Partager

. Plusieurs entreprises avec 26 DRH étaient au rendez-vous lors du forum “Job Fair 2004”Ifrane a vécu, le week-end dernier, un événement qui va marquer la vie des lauréats de l'Université Al Akhawayne. C'est la première édition de “Job Fair 2004”, un forum de rencontre avec les employeurs. Ce forum, qui a connu la participation de grandes et moyennes entreprises, a réuni près de 500 personnes et 26 directeurs de ressources humaines. La manifestation de deux jours a présenté une véritable occasion pour les recruteurs de rencontrer leurs futurs cadres. ONA, ONE, RAM, BMCI, CDG, Méditel, HP, P&G ont figuré parmi les entreprises exposantes. Forts de leur cursus, les étudiants ont séduit ces entreprises dans une ambiance de fête. “Le défi pour nous était d'arriver à avoir la participation des meilleurs recruteurs et n'avoir que les sociétés qui sont vraiment intéressées”, indique Salim Zakri, président de l'association des lauréats d'Al Akhawayne. “Aujourd'hui, sur ce marché, ce sont 945 lauréats d'Al Akhawayne qui font leurs preuves et produisent quotidiennement de la valeur ajoutée pour leurs employeurs”, tient à rappeler Rachid Benmokhtar, président de l'Université. Pour lui, l'Université a atteint son objectif: l'excellence et la reconnaissance universelle. Actuellement, l'université se penche sur la certification de ses formations. De son côté, Mustapha Mansouri, ministre de l'Emploi, a profité de l'occasion pour rappeler les grandes lignes du nouveau code du travail qui intéressera tous les lauréats et auquel ils vont être confrontés dans leur vie professionnelle. Reste à signaler que les recruteurs ont été hébergés dans trois hôtels à Ifrane. Les lauréats, quant à eux, se sont rappelés les moments forts pendant leur séjour au campus. D'autant plus qu'Ifrane était encore une fois sous la neige et offrait un paysage merveilleux pour les participants.


Deux questions à Mansouri

- L'Economiste : Quel est l'impact d'un tel forum?- Mustapha Mansouri : C'est une occasion extrêmement importante pour nos entreprises qui veulent recruter. Cette rencontre permet à l'Université Al Akhawayne de se remettre en question et de discuter avec ces recruteurs des avantages et des inconvénients des formes pédagogiques. Autrement dit, il y a un débat, une discussion continue entre les formateurs, les étudiants et les recruteurs. Aujourd'hui, je souhaite que l'Université Al Akhawayne initie un incubateur d'entreprises qui parraine un certain nombre de lauréats pour qu'ils puissent créer, eux-mêmes, leurs propres entreprises et par conséquent créer des emplois supplémentaires. Le président de l'Université m'a dit même qu'il y a déjà une expérience qui a démarré à l'Université, ce qui est extrêmement positif. - Ne faudrait-il pas élargir l'expérience à d'autres universités?Effectivement, cette idée de créer des forums pour chaque université va permettre peut-être une émulation entre elles pour qu'il y ait une concurrence et une compétitivité. C'est justement une initiative qui va les pousser à se réadapter à la réalité socioéconomique du pays et former des profils qui répondent aux besoins. C'est une idée à promouvoir. Pour les forums qui existent déjà, quoi qu'ils dénotent d'un élitisme, ce n'est pas du tout négatif. Mais au contraire ce sont toujours les meilleurs qui tirent la locomotive. Il n'y a pas de honte de dire qu'il y a des gens qui ont des compétences plus élevées que d'autres et que les entreprises viennent les chercher. Ceux qui sont plus compétents seront la locomotive et ce serait une bonne chose pour notre pays.De notre correspondant,Youness SAAD ALAMI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc