×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Al Akhawayn se tourne vers les pays du Golfe

Par L'Economiste | Edition N°:1437 Le 15/01/2003 | Partager

Depuis sa création en 1995, l'Université américaine d'Ifrane, Al Akhawayn, multiplie ses contacts avec les pays étrangers.Un accord sur la recherche et le développement a ainsi été signé, le 18 décembre dernier à Dubai, entre Al Akhawayn et Dubai Internet City (DIC). Ce dernier est un village Internet situé dans la zone franche de l'Emirat. Les autorités de ce pays le considèrent comme la plus importante et la plus prestigieuse infrastructure de nouvelles technologies d'information et de communication (NTIC) au Moyen-Orient. Le DIC a été notamment créé pour apporter son soutien aux entreprises spécialisées dans le secteur des nouvelles technologies. Il est également une plate-forme pour le développement et l'extension de ce type d'entreprises. A noter que les sociétés étrangères qui y sont installées bénéficient d'importantes exonérations de taxes. Elles ont aussi la possibilité de rapatrier la totalité de leur capital et de leurs bénéfices.Lors de la signature de l'accord en question, l'Université Al Akhawayn était représentée par Rachid Slimi, directeur exécutif pour la Communication et le Développement, par Omar Balafrej, directeur d'Ifrane Technopark, ainsi que par Tajeddine Rachidi, un professeur chercheur. Quant au DIC, il était représenté par un de ces hauts responsables, Omar Bin Sulaiman. En vertu de cet accord, Dubai Internet City interviendra auprés des multinationales pour la transmission de projets en recherche et développement initiés par Al Akhawayn et arrivés à maturité commerciale. L'Université d'Ifrane devrait, en outre, faire partie du Knowledge Village, un consortium mondial d'Universités auquel est associé le DIC. L'Accord prévoit également qu'Al Akhawayn disposera d'un local dans les pays du Golfe. Elle pourra ainsi agir en tant que centre de développement d'affaires pour le Maroc en direction de cette région, et réciproquement.L'Accord stipule, par ailleurs, que l'Université Al Akhawayn, via son antenne à Casablanca, formera un joint-venture avec le DIC. Cette entité aura notamment pour objet la promotion des opportunités d'affaires, en particulier dans le secteur des technologies de pointe.Hicham BENJAMAA

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc