×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1246 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1250 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Politique Internationale

Aïcha: Une pièce adaptée et qui fait mouche

· Aide de la Fondation ONA pour la troupe

Par L'Economiste | Edition N°:455 Le 03/03/1999 | Partager

Présentée dans sa version française(1), la pièce Aïcha signée par L'Autre Rive a permis au public à travers un éventail de situations comiques, mais fortes, d'apprécier le combat d'une femme contre une armée d'hommes.


ON est au début du 20ème siècle. C'est la période de la Siba qui caractérisait le Maroc de l'époque. Les scènes se déroulent devant la demeure d'un caïd qui préfère garder l'anonymat.
Aïcha, symbole d'un mythe lance des appels pressants. Elle cherche désespérément son mari intégré comme makhzni dans l'armée du caïd. Ses soldats arrivent à convaincre Aïcha de la mort de son époux. Elle décide alors de repartir avec un autre.
Timide et discret, l'homme choisi par hasard est, lui aussi, un soldat dont l'objectif est de quitter l'armée. Aïcha et son nouveau mari doivent alors improviser les détails et les difficultés d'une vie conjugale (dettes). L'ambition d'Aïcha est de convaincre les soldats du caïd indifférents de la légitimité de sa relation de mariage avec l'homme choisi. C'est à ce moment là que la pièce attire l'attention. A travers des situations comiques, le spectateur a apprécié le courage d'Aïcha , interprétée avec talent par Assma El Hadrami, et sa détermination pour gagner son duel contre l'armée du caïd. Même face à l'indifférence, voire au mépris des soldats, la femme n'y renonce pas. Mais combien la déception d'Aïcha a été grande quand le nouvel époux, ayant peur des péripéties d'une vie commune, renonce à son engagement de partir avec elle, de quitter l'armée. Vivre seule dans une société d'hommes indifférents, tel est donc le sort d'une femme comme Aïcha.
La pièce adaptée de Tankerd Dorst(2) traite des sujets propres au statut de la femme vis-à-vis des hommes et particulièrement de son rapport face à l'indifférence du pouvoir. Les auteurs de la pièce justifient ce choix par "une certaine orientation esthétique propre à la performance".
La pièce clôture le programme 1998 de la Fondation ONA. La Fondation aide en effet la production au profit des troupes professionnelles, selon des critères bien déterminés (esprit des projets et faisabilité). La démarche de la Fondation ONA est "de sortir le théâtre professionnel de l'aide à caractère informel et résiduel et susciter l'instauration d'un appui institutionnel, programmé et structuré".

(1) Vendredi 19 février au Complexe Sidi Belyout.
(2) Tankred Dorst est un auteur dramatique allemand. Pour ce dramaturge, le théâtre est le "lieu absolu des conflits humains". Parmi ses derniers travaux, on cite Le Jardin Inédit (1983) et Moi, Feuerbach (1986). Ces deux pièces décrivent entre autres l'écroulement des rêves.


L'Autre Rive: Carte de visite


L'ancée en 1996, cette compagnie doit sa naissance à Mohamed Nadif. Elle comprend Assma El Hadrami et Nourredine Zioual, deux talents, lauréats de l'Institut Supérieur d'Art Dramatique et d'Animation Culturelle à Rabat. L'ambition de cette troupe est de réunir des profils d'horizons polyvalents pour contribuer à l'animation culturelle des espaces vides au Maroc. Par espaces vides, les promoteurs de cette compagnie entendent les lieux culturels qui manquent d'animation. Les Nobles, la première pièce de L'Autre Rive a été sélectionnée en septembre 1998 pour représenter le Maroc au Festival International du Théâtre Expérimental au Caire.

Mohamed DOUYEB

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc