×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    International

    Airbus/Boeing
    Les USA menacent de recourir à l’OMC

    Par L'Economiste | Edition N°:1983 Le 22/03/2005 | Partager

    . L’UE ne compte pas se laisser faireL’Union européenne lancera une contre-attaque devant l’Organisation mondiale du commerce (OMC) si les Etats-Unis décident d’y porter le contentieux sur les aides publiques à Airbus et Boeing, a affirmé samedi 19 mars un responsable de la Commission européenne. “Si les Etats-Unis décident d’emprunter la voie de l’OMC, contrairement à ce que nous espérons, à l’évidence nous lancerons notre contre-attaque”, a déclaré ce responsable à quelques journalistes. “Le problème est qu’au cours des deux derniers mois, l’UE a été plus intéressée à manœuvrer qu’à négocier sur le fond”, a estimé de son côté, Richard Mills, porte-parole du représentant américain pour le Commerce sortant Robert Zoellick. “Nous sommes prêts à continuer les discussions, sur la base de l’accord du 11 janvier 2005. Et nous sommes prêts à étendre les termes de cet accord, c’est-à-dire la date limite”, a toutefois indiqué Mills à l’AFP, par téléphone depuis Washington.Selon le responsable européen, qui s’était exprimé peu avant, “il n’a jamais été question pour l’UE de modifier les termes de l’accord de janvier 2005”. “En ce qui nous concerne, nous sommes prêts à poursuivre la négociation”, a-t-il ajouté. Robert Zoellick et le commissaire européen pour le Commerce Peter Mandelson avait conclu le 11 janvier un accord pour tenter de trouver dans un délai de 90 jours (jusqu’au 11 avril) un règlement négocié au conflit qui oppose depuis des décennies les Etats-Unis à l’Union européenne sur les aides publiques apportées de part et d’autre de l’Atlantique à l’industrie aéronautique civile. Le dialogue s’est brisé brutalement vendredi soir au cours d’un entretien téléphonique que les deux camps s’accusent mutuellement d’avoir interrompu. Washington a ensuite menacé de relancer la procédure contentieuse devant l’OMC.Synthèse L’Economiste

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc