×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprise Internationale

Airbus vend 50 avions à United Airlines

Par L'Economiste | Edition N°:38 Le 16/07/1992 | Partager

La compagnie américaine United Airlines, qui figure parmi les trois premiers transporteurs mondiaux aux côtés d'Américain Airlines et de Delta Airlines, vient d'annoncer un contrat avec le consortium européen Airbus portant sur l'achat de 50 biréacteurs A-320.
Cette commande, qui représente un coup dur pour Bing, vient à point pour Airbus: la compagnie française n'a enregistré que 17 commandes contre 111 pour son concurrent américain depuis le début de l'année.
"Nous sommes très heureux de compter United Airlines parmi nos plus importants clients", a affirmé M. Jean Pierson, l'administrateur-gérant d'Airbus Industrie. "C'est une preuve de confiance en l'A-320 et en ses qualités inégalées dans sa catégorie, a-t-il ajouté.

Techniquement, il ne s'agit pas d'un achat en pleine propriété mais d'un leasing. "Les avions devraient être loués à la compagnie par des inve-stisseurs financiers, et non par des loueurs classiques. La formule comporte pour United Airlines moins de risques, pas de sortie de fonds propres et même la possibilité de restituer les avions. Compte tenu de la conjoncture difficile à la fois pour les constructeurs et pour les compagnies, il est plus facile aujourd'hui de proposer des avions à la location qu'à la vente", affirme un expert.
Le montant de la commande ferme des 50 avions est de l'ordre de deux milliards (le prix "catalogue" d'un A-230 motorisé est d'environ 40 millions de Dollars), soit environ dix milliards de Francs. Airbus n'est pas partie prenante du montage financier. C'est donc un pool de banques européennes, dont le Crédit Lyonnais pour une part minoritaire, qui servira d'intermédiaire.
Le montage financier ne peut être encore détaillé car les banques n'en sont encore qu'au début.
L'impact de la commande de United Airlines sur le commerce extérieur français sera faible, dit-on, les importations équilibrant pratiquement les exportations.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc