×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Air France s’allie à Veolia pour lancer ses propres TGV

Par L'Economiste | Edition N°:2856 Le 09/09/2008 | Partager

. Emergence d’un nouvel acteur de la grande vitesse ferroviaireAir France et Veolia vont mettre sur pied une filiale commune dès le 15 septembre pour préparer le lancement de trains à grande vitesse (TGV) privés, concurrents de ceux de la Société nationale des chemins de fer (SNCF), affirme le quotidien Le Parisien/Aujourd’hui en France lundi 8 septembre.«Cette date du 15 septembre est inconnue dans l’agenda d’Air France», a déclaré une porte-parole de la compagnie aérienne, confirmant toutefois, comme elle l’avait déjà fait le 3 juillet, que le groupe négociait un partenariat avec Veolia Transport pour créer un nouvel acteur de la grande vitesse ferroviaire en Europe. Le 3 juillet, Veolia Transport et Air France avaient dit examiner la possibilité de conclure un partenariat stratégique ayant pour finalité l’émergence d’un nouvel acteur de la grande vitesse ferroviaire, dans le cadre de la libéralisation prochaine du transport de voyageurs dans l’UE, effective le 1er janvier 2010.Selon Le Parisien/Aujourd’hui en France, un «protocole d’accord confidentiel» a été signé fin juin entre les deux sociétés. «A partir de 2010, les voyageurs pourront prendre des TGV Air France/Veolia pour se rendre à Amsterdam ou à Londres», ajoute le quotidien qui affirme que l’objectif de cette nouvelle société est de «tailler des croupières à la SNCF».La porte-parole d’Air France a refusé de faire le moindre commentaire sur les détails de l’article. Selon des sources proches de la compagnie, Air France se penche sur l’étranger, mais ne compte pas se désintéresser des lignes intérieures françaises.Qualifiée d’«inflexion stratégique majeure», l’alliance Air France/Veolia doit «signer la naissance d’un nouvel opérateur de la grande vitesse en Europe», selon un proche du dossier.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc