×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Affaires

    Air France: Résultats semestriels positifs malgré les attentats

    Par L'Economiste | Edition N°:1158 Le 05/12/2001 | Partager

    . Le chiffre d'affaires de la compagnie s'élève à 6,58 milliards d'euros, en hausse de 7,3%. Air France dégage un résultat net de 283 millions d'euros La compagnie aérienne française vient de rendre public ses résultats semestriels. Il en ressort que le chiffre d'affaires semestriel consolidé s'établit à 6,58 milliards d'euros, en hausse de 7,3% par rapport à l'exercice précédent. De même, les dépenses d'exploitation se sont élevées à 6,31 milliards d'euros, soit une progression de 9,6%. L'analyse des chiffres nous apprend que sur le 1er semestre 2001, le trafic a augmenté de 5,2% et l'offre de 7,3%. Le coefficient d'occupation s'est, de son côté, stabilisé à 79,1% grâce aux bons résultats enregistrés jusqu'au 11 septembre. En effet, l'impact négatif des attentats du 11 septembre peut être estimé à plus de 150 millions d'euros sur le chiffre d'affaires et 127 millions sur le résultat d'exploitation. Pour limiter au maximum ces impacts financiers majeurs, Air France a dès le 18 septembre pris les mesures d'adaptation qui s'imposaient: diminution des capacités, gel des embauches, revue des investissements et réduction des dépenses de fonctionnement. Toutes ces mesures sont autant de mesures drastiques prises par Jean-Cyril Spinetta, PDG d'Air France, pour faire face à “la crise la plus importante qu'ait connue l'industrie moderne”, selon l'Association Internationale du Transport Aérien. Le chiffre d'affaires consolidé de l'activité “passage” a augmenté de 9,7% à 5,53 milliards d'euros, l'ensemble du pôle régional ayant contribué pour 361 millions d'euros au chiffre d'affaires. L'activité “fret” a de son côté souffert du ralentissement économique aux Etats-Unis et en Asie ainsi que des attentats. L'activité est en baisse de 5,7% pour une offre en diminution de 1,9%. Le chiffre d'affaires a atteint 695 millions d'euros, en baisse de 4,3% sur le 1er semestre de l'exercice précédent. Alors que le résultat net semestriel est en baisse de 3,4% à 283 millions d'euros, la facture pétrolière s'est, elle, stabilisée et s'élève à 799 millions d'euros.


    Les actionnaires au secours d'Air Afrique

    Le Conseil d'administration (CA) de la compagnie panafricaine Air Afrique a demandé vendredi aux actionnaires cinq milliards de francs CFA (50 millions de FF, 7,6 millions d'euros) de contribution pour pouvoir poursuivre ses activités. Au cours d'une conférence de presse à Abidjan, le président du CA, le ministre des Transports tchadien, Mahamat Saleh Ahmat, a indiqué que la compagnie a besoin “de la mise en place immédiate d'une contribution à hauteur de cinq milliards de CFA aux fins de pourvoir aux besoins actuels et nécessaires de trésorerie.” Le CA a souligné “l'extrême urgence de prendre des mesures appropriées de nature à éviter la cessation immédiate des activités de la société dans les tout prochains jours, pouvant entraîner des conséquences financières et sociales incontrôlables”. Air Afrique, détenue par onze Etats africains, accuse une dette de 300 milliards FCFA (500 millions d'euros). Amine El Kabbaj (AFP)


    . En bref. France: Greenpeace contre EDF Greenpeace-France a annoncé la semaine dernière son intention d'attaquer EDF devant le Conseil d'Etat «afin de dénoncer les abus de l'entreprise publique pour son incessante incitation à la consommation d'électricité à travers le chauffage électrique». L'association écologiste, qui devait déposer son recours en contentieux vendredi conjointement avec l'Union fédérale des consommateurs de la Vienne, estime, dans un communiqué, que «le chauffage électrique est le mode de chauffage le plus polluant et le plus coûteux pour la collectivité». Elle accuse Electricité de France de «multiplier les opérations marketing» en faveur du chauffage électrique à travers la marque Vivrélec, aux dépens notamment du gaz et de «violer ainsi son statut» d'entreprise publique en charge du service public. Greenpeace-France déclare avoir choisi la voie contentieuse après n'avoir reçu aucune réponse à des courriers adressés au ministre de l'Economie et des Finances, Laurent Fabius, et au Premier ministre Lionel Jospin, en vue d'une intervention auprès d'EDF. . Victimes des crises humanitaires C'est à Genève que le Dr Gro Harlem Brundtland, directeur général de l'OMS, a appelé le 27 novembre dernier les Etats-Unis à donner 2,5 milliards de dollars. Cette somme devrait venir en aide à quelque 33 millions de personnes, victimes de crises humanitaires dans plusieurs régions du globe. Sous le thème «Atteindre les vulnérables», les appels globaux 2002 ont été lancés la veille à New York par le secrétaire général de l'ONU Kofi Annan et le 27 novembre dans plusieurs autres centres européens. Les appels couvrent entre autres l'Afghanistan, l'Angola, la Corée du Nord, la République Démocratique du Congo, l'Erythrée, l'Ethiopie, l'Afrique centrale, l'Indonésie, le Caucase du Nord et le Tadjikistan. Rappelons que l'intégralité des documents des appels globaux est disponible sur le Web à l'adresse: www.reliefweb.int
    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc