×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Air France-KLM: Bonnes perspectives

Par L'Economiste | Edition N°:1773 Le 21/05/2004 | Partager

Air France a publié son septième bénéfice net annuel consécutif et prévoit de dégager, avec KLM, en 2004-2005, un résultat d’exploitation “en forte progression”. Et ce, grâce à une reprise anticipée du trafic aérien et à un effort soutenu de maîtrise des coûts. La compagnie française, qui communiquait pour la dernière fois ses résultats indépendamment de la compagnie néerlandaise rachetée au début du mois, a annoncé un bénéfice net en baisse de 22,5% à 93 millions d’euros en 2003-2004 dans le haut des attentes des analystes. Pour 2004-2005, l’ensemble du groupe Air France-KLM vise un résultat d’exploitation “en forte progression”, par rapport à un chiffre cumulé de 252 millions d’euros, a indiqué son PDG Jean-Cyril Spinetta, lors d’une conférence de presse. Cette prévision s’appuie sur un contexte économique en amélioration, avec un PIB mondial attendu en hausse de 3,7% en 2004, malgré la persistance des tensions internationales, notamment au Moyen-Orient, et des prix du pétrole “durablement élevés”, a expliqué Spinetta. Air France-KLM, qui a publié pour le mois d’avril des chiffres de trafic consolidé encourageants et dispose, côté Air France, “d’excellentes perspectives de réservation pour les mois de juin, juillet et août”, selon Spinetta, accroîtra de 5% son offre sur l’exercice 2004-2005 par rapport au programme initial 2003-2004. Pour ce qui est du risque pétrole, Air France, qui a annoncé un supplément de 3 euros sur le prix de chaque trajet effectué sur ses lignes, dispose, pour l’exercice en cours, d’un système de couverture garantissant 72% de ses besoins en carburant, a-t-il dit. Air France a indiqué que son nouveau plan triennal d’économie de coûts, mis en oeuvre le 1er avril, rapportera 200 millions d’euros sur l’exercice en cours, contre 100 millions prévu initialement. (AFP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc