×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Air France connecte le Maroc au hub de Roissy

    Par L'Economiste | Edition N°:468 Le 22/03/1999 | Partager

    · Tous les vols du Maroc transférés à Roissy Charles-De-Gaulle
    · Objectif: Développer les possibilités de correspondance
    · 30% de croissance sur le Maroc


    A compter du lundi 28, tous les vols du groupe Air France au départ et à destination de la Tunisie et du Maroc seront transférés à l'aéroport Roissy Charles-De-Gaulle. Air France met aussi les deux pays aux standards de son réseau Europe. La gamme de prestations sera étendue aux vols sur la Tunisie et le Maroc, "sans incidences sur le tarif". Les deux dessertes maghrébines étaient parmi les dernières à intégrer la stratégie de la plate-forme de correspondance du transporteur français installé à Roissy Charles-De-Gaulle. Jusqu'à présent, ces vols atterrissaient à Orly-Ouest.
    De son côté, La Royal Air Maroc, a choisi de rester à Orly son "aéroport historique". Selon nos sources, la compagnie était sur le point d'aménager à Charles-De-Gaulle, mais elle y a renoncé au dernier moment, n'étant pas satisfaite de l'aérogare qui lui avait été proposée par
    Aéroports de Paris (ADP). A noter cependant qu'un tiers de ses vols se traite à Roissy et si elle devait injecter des fréquences supplémentaires sur la capitale française, elle n'aura plus de choix, faute de slots (créneaux horaires disponibles à Orly.
    Le directeur général de la Délégation d'Air France au Maroc, M. Denis Hasdenteufel justifie ce transfert par le fait que l'aéroport Charles de Gaulle est beaucoup plus moderne que celui d'Orly et qu'il bénéficie d'une capacité de développement plus importante. "Cela peut créer un petit déchirement pour les habitués d'Orly-Ouest, mais c'était la seule option pour assurer le développement de l'activité", explique-t-il. Roissy présente aussi l'avantage, selon la direction Maroc d'Air France, d'être une opportunité pour développer les correspondances sur le réseau européen et d'améliorer l'accessibilité du Maroc pour des touristes provenant du monde, des voyageurs d'affaires "golfeurs" qui vont vers souvent d'autres cieux faute de connexion sur place. Air France détient là une carte dans la bagarre qui l'oppose à ses consoeurs européennes pour capter le trafic de continuation sur le long courrier.
    Avec ce transfert, le groupe français intègre ainsi le Maghreb dans sa stratégie du hub, stratégie qui consiste à irriguer les principales dessertes de son réseau à partir d'une plate-forme de correspondances.
    L'activité du transporteur français sur le Maroc est en pleine croissance, 30% en moyenne sur les trois dernières années. Sur l'axe Casa-Paris-Casa, la compagnie a transporté 160.000 personnes en 1998. Elle a par ailleurs vendu près de 50.000 pax entre Rabat et Paris. L'essentiel de son chiffre d'affaires (tenu secret) se réalise par le biais des agences de voyages, une configuration bien différente de celle qui existe en Europe. La révision à la baisse du commissionnement des agents de voyages appliquée en France ne sera pas étendue au Maroc, a rassuré M. Hasdenteufel.

    Nadia BELKHAYAT

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc