×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

Agro-alimentaire : Le SAM 96 met les bouchées doubles

Par L'Economiste | Edition N°:219 Le 29/02/1996 | Partager

Une vitrine de l'ensemble de la filière alimentaire, mais aussi un forum d'échange et de promotion adapté aux besoins du secteur. Le premier Salon de l'Alimentaire du Maroc (SAM 96) s'ouvre sur ces objectifs et attend près de 6.000 visiteurs.


Toutes les branches de la filière agro-alimentaire sont concernées par le premier Salon de l'Alimentaire du Maroc (SAM 96) qui se tient du 29 février au 3 mars 1996 à l'Espace Toro à Casablanca. Il s'agit ainsi des produits horticoles frais et transformés, des conserves animales, des produits déshydratés d'origine végétale et animale, des corps gras, de la minoterie, des vins, des produits laitiers... Sont également concernés les fabricants d'emballage, de produits entrant dans la fabrication agro-alimentaire, les prestataires de services... Il s'agit donc de toutes les entreprises marocaines du secteur de l'alimentaire ainsi que les entreprises intervenant en amont et en aval de ce secteur.
Les organisateurs veulent faire de cette première édition "une vitrine de l'ensemble de la filière alimentaire au Maroc".
Pour ce qui est des visiteurs, il est prévu une grande affluence d'acheteurs étrangers, puisque 6.000 invitations ont été lancées auprès de clients potentiels soit directement, soit indirectement par le biais d'associations professionnelles et des organismes de promotion. De plus, de nombreux journalistes spécialisés, conférenciers et organisations professionnelles de 24 pays ont confirmé leur participation au SAM. Dans tous les cas, soulignent les organisateurs, près de 1.500 visiteurs étrangers et 5.000 visiteurs marocains sont attendus au SAM 96.
Cette première édition est organisée par la Fédération des Industries de la Conserve des Produits Agricoles du Maroc (FICOPAM), en collaboration avec d'autres associations professionnelles concernées et le Crédit Agricole. Elle a pour thème fédérateur "la diversification de la production et des marchés".

Gamme multiple et diversifiée


Amélioration qualitative et diversification des produits alimentaires marocains, accroissement des parts de marché de ces produits sur le marché mondial, développement du marché intérieur, renforcement des liens entre professionnels du secteur, le SAM 96 affiche d'ambitieux objectifs. Outre l'opportunité pour les clients étrangers de découvrir les potentialités du secteur ou encore le renforcement des liens entre industriels marocains, le SAM a également pour objectif de "faire connaître au consommateur marocain la gamme aussi multiple que diversifiée des produits alimentaires nationaux".
Le salon comporte deux volets. Le premier porte sur une série de conférences relatives à l'accord d'association Maroc-UE et l'après-accord, le financement du secteur de l'agro-alimentaire, l'assurance et le crédit à l'exportation, le marché américain de l'agro-alimentaire et la certification de la qualité à travers les normes ISO 9000. Le second volet concerne l'exposition et les prises de contact.
Des activités d'animation seront parallèlement organisées telles que la récompense aux meilleurs exposants (treize prix sont prévus), un dîner de gala... De plus, tout au long de la manifestation sera projeté un documentaire de présentation de la filière agro-alimentaire réalisé par l'agence Toro. Celle-ci a été déléguée pour la création, la mise en place, l'organisation et la gestion de l'événement.
Bien que relativement jeune, le secteur de l'agro-alimentaire a connu un développement rapide et soutenu au cours des 20 dernières années. Il occupe ainsi plus de 1.500 entreprises employant 100.500 personnes. Il réalise un chiffre d'affaires global de l'ordre de 42.700 millions de DH. Au niveau de la valeur ajoutée, le secteur intervient pour 35% dans la production intérieure brute de l'ensemble du secteur industriel marocain.
Au cours des dix dernières années, la valeur ajoutée du secteur a augmenté au rythme de 8% par an et ses exportations de 14% par an.

Meriem OUDGHIRI.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc