×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Agriculture/Vague de froid
Pas de grosses incidences sur les cultures du Haouz

Par L'Economiste | Edition N°:1936 Le 12/01/2005 | Partager

. Près de 270 heures de froid entre novembre et décembre. Des retards dans la croissance des fourrages La bonne nouvelle: les vagues de froid des mois de novembre et décembre n’ont pas provoqué trop de dégâts. L’arboriculture fruitière ne s’en porte que mieux, explique El Mostapha Moundi, chef du service de la production agricole à l’Ormva du Haouz. “L’arbre fruitier a besoin de sa dose de froid sinon il connaîtra des problèmes de floraison”.Du jour au lendemain, sans crier gare, un grand froid s’est installé à Marrakech et sur tout le Maroc. Dans la région de Marrakech-Tensift-Al Haouz, cela a commencé à partir du 13 novembre jusqu’à fin décembre avec des températures en dessous de 5 degrés. Ce froid n’était pas accompagné de précipitations cependant. Un seul jour où les températures ont été en dessous de 0 (le 28 décembre). Ce qui fait au total 270 heures de froid. “Certains arbres fruitiers par exemple ont besoin de beaucoup plus”, indique Moundi. L’arboriculture représente près de 38% des cultures dans la région de Marrakech-Tensift-Al Haouz.Alors que plus de 50% des terres sont réservées aux céréales. Dans la région, les vagues de froid de novembre ont freiné la croissance de quelques produits céréaliers. Un retard toutefois rattrapable, insistent les responsables de l’Office régional de mise en valeur agricole. “Moyennant l’utilisation du fumier azoté, dès fin janvier, l’on pourra donner un coup de fouet aux cultures”.Autre retard et cette fois-ci dans les cultures fourragères et particulièrement la luzerne à qui sont dédiés 20.000 hectares. Le retard de croissance dû aux vagues de froid se traduira par une coupe en moins. L’on compte pour un cycle agricole, dix coupes. Celles qui suscitaient plus d’inquiétude, les cultures de maraîchage, notamment le melon, n’ont pas été affectées par ce froid. Il faut dire qu’une bonne partie est cultivée sous serre. Selon l’Ormva, les retards sont dans l’ensemble rattrapables, d’autant plus que les campagnes connaissent un déroulement normal, en dehors de la région du Haouz où les agriculteurs ne commencent à semer qu’en fonction de la pluviométrie.Jusqu’à maintenant, la région de Marrakech-Tensift-Al Haouz a enregistré une pluviométrie de 85 mm. Les précipitations moyennes annuelles sont de 240 mm. On en attend donc plus les prochaines semaines.


Les terres de la région

Marrakech-Tensift-Al Haouz, qui est une région semi-aride, dispose d’une superficie agricole utile de près de 500.000 hectares. Plus de 300.000 sont irrigués. Le bour représente près de 162.000 hectares notamment dans la région du Haouz. La production végétale de la région est composée de céréales à 51%, l’arboriculture (arbres fruitiers dont l’olivier est en tête), les maraîchages et les fourrages. Près de 40% des terres sont des melk et autant du domaine collectif. Quelques terres appartiennent au guich et au domaine.L’arboriculture, notamment les abricots, contribue à hauteur de 57% de la production nationale et l’olivier à 30% du total national.De notre correspondante, Badra BERRISSOULE

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc