×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Agriculture: L’investissement reprend grâce au MCC

Par L'Economiste | Edition N°:2650 Le 13/11/2007 | Partager

. Le secteur décroche 300 millions de dollars, près de la moitié du don. 90 millions de dollars iront pour la gestion et le contrôle du programmeRetour vers l’investissement dans l’agriculture. Après des années de vaches maigres, le secteur a enfin droit à sa part du gâteau. Lui qui faisait figure, depuis 1998, de parent pauvre de l’investissement. En effet, il récoltait chaque année à peine 11 à 12% du budget de l’État (cf. www.leconomiste.com). Mais sur les quelque 700 millions de dollars (5,4 milliards de DH) qui seront injectés dans l’économie marocaine via le Millenium Challenge Corporation, 300 millions de dollars iront au secteur agricole. La plantation des cultures peu consommatrices en eau sera encouragée, notamment l’arboriculture fruitière. Une réforme devrait permettre de remplacer la culture des céréales par celle d’amandiers, de palmiers dattiers, d’oliviers et de figuiers. L’amélioration de la compétitivité du secteur par la modernisation de l’organisation professionnelle et des circuits de commercialisation, ainsi que la formation des agriculteurs sont aussi à l’ordre du jour.Rappelons que quatre autres activités bénéficient de la généreuse enveloppe. La pêche artisanale aura droit à 116,2 millions de dollars. La modernisation des moyens de capture, de débarquement, de stockage et de commercialisation des produits de la mer est au cœur des préoccupations du secteur. Bonne nouvelle! Il est prévu, dans le souci d’organisation du marché, la construction de six marchés de gros et la réorganisation de 2.000 marchands ambulants.Avec 111,9 millions de dollars l’artisanat ne sera pas en reste. Au moins 120.000 personnes devraient pouvoir bénéficier d’une formation. La mise à niveau du secteur de la poterie, la réhabilitation des sites historiques et enfin des campagnes de promotion sont prévues.L’appui au renforcement des services financiers et le soutien à l’entreprise récoltent respectivement 46,2 et 33,9 millions de dollars. Au menu: amélioration de l’accès au microcrédit, accompagnement des jeunes entrepreneurs, et poursuite du programme Moukawalati, qui doit d’ailleurs être recadré.Pour rappel, l’enveloppe de 697,6 millions de dollars est la plus importante jamais allouée à un pays par le MCC. Depuis 2004, 41 pays ont bénéficié de ce type de financement. Au Maroc, le programme sera géré par une agence du partenariat pour le progrès, actuellement en cours de création. L’établissement public sera chargé «de superviser la réalisation de l’ensemble des composantes du programme, et coordonner les opérations d’évaluation et d’audit». C’est un conseil d’orientation stratégique qui administrera ladite agence. Il sera présidé par le Premier ministre, et constitué des ministres et directeurs des établissements publics concernés. Des représentants du secteur privé ainsi que certaines associations de la société civile seront également de la partie. 88,5 millions de dollars seront alloués à la gestion, au contrôle et à l’évaluation du programme. La note de présentation du projet de la loi de Finances 2008 n’en fait pas mention, contrairement au site Internet du MCC. Marie-Hélène GIGUÈRE

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc