×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Affaires

    Agadir/tourisme: Le PDRT sur la bonne voie

    Par L'Economiste | Edition N°:2649 Le 12/11/2007 | Partager

    . Première sortie régionale du nouveau ministre. Aménagement urbain, station Taghazout, formation… tous les dossiers ont été examinés Pour sa première sortie régionale, Mohamed Boussaid, ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Economie sociale, s’est rendu à Agadir, vendredi dernier. “Ce choix n’est pas fortuit puisque la destination a été durant de longues années la locomotive du secteur au Maroc’’, souligne le ministre. De fait, celui-ci a rencontré les opérateurs locaux ainsi que les autorités et élus de la ville. Il a aussi assisté à une réunion du comité de pilotage du Plan de développement régional touristique (PDRT). Au rendez-vous également Rachid Filali, wali du Souss-Massa-Draâ et les représentants du Conseil régional du tourisme. A cette occasion, tous les dossiers ont été passés à la loupe. Les partenaires de l’opération ont établi l’état d’avancement du PDRT et Filali n’a pas manqué d’exhorter les chargés de projets à  renforcer la cadence, à débloquer les situations et à respecter les engagements. Pour l’heure, d’une manière globale, le programme est sur la bonne voie. En effet, hormis quelques retards enregistrés au niveau de certains chantiers, tous les indicateurs sont au vert. En matière d’aménagement, le projet de la station de Taghazout est bien lancé. Les travaux de terrassement ont démarré et la voie de contournement du chantier sera bientôt définie. Dans cette zone balnéaire, la restructuration des villages avoisinants est également prévue. Les études devraient être finalisées d’ici la fin novembre. Pour ce qui est de Tama ou Anza, l’aménageur développeur a demandé un délai supplémentaire, mais l’avant-projet devrait être bouclé en décembre 2007. Dans l’ensemble, les chantiers ont atteint leur vitesse de croisière. «Mais il faut toutefois rester vigilant, car rien n’est acquis», prévient Boussaid. Ce dernier s’est d’ailleurs dit enchanté du climat de concertation qui règne entre les acteurs de la région pour le développement du secteur. «Agadir est un produit riche et jalousé. Il faut donc maintenir le rythme», ajoute-t-il. Enfin, la journée du ministre à Agadir s’est achevée par des visites de chantiers. Une halte a été effectuée à l’école hôtelière où Boussaïd s’est enquis des programmes de formation. De notre correspondante, Malika ALAMI  

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc