×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Agadir/tourisme: Le marché britannique booste la destination

Par L'Economiste | Edition N°:2226 Le 03/03/2006 | Partager

. Le nombre des visiteurs anglais en hausse de 85% en janvier . Difficile de diversifier les marchés, sans un renforcement des dessertes aériennes L’activité touristique continue à se développer dans la capitale du Souss. En janvier dernier, la destination a enregistré une hausse de 8% au niveau des nuitées par rapport à janvier 2005. “La ville d’Agadir affiche ainsi une tendance supérieure à celle réalisée à l’échelle nationale (+4%)’’, soulignent les représentants du ministère du Tourisme. Sur le plan des arrivées, l’augmentation était également au rendez-vous lors du premier mois de l’année 2006. La station balnéaire a progressé de 4% par rapport à la même période en 2005. Ces bonnes performances sont en grande partie dues au grand retour du marché britannique. Le nombre des visiteurs anglais a augmenté de 85% en janvier dernier comparativement à janvier 2005. Les accords conclus entre le gouvernement marocain et les TO britanniques donnent aujourd’hui leurs fruits. Rappelons qu’un accord avait été conclu en juillet 2004 avec First Choice Holidays & Flights Ltd, un voyagiste coté à la Bourse londonienne, et classé troisième tour-opérateur britannique en termes de volumes réalisés. L’objectif à Agadir pour la compagnie anglaise était d’atteindre une capacité aérienne pour l’année (2004-2005) de 16.000 sièges. Elle devrait atteindre les 53.000 au terme de l’année (2006-2007). Pour drainer autant de monde, le T.O a lancé de nombreuses campagnes de publicité autour de la destination dans le cadre d’une opération de comarketing en partenariat avec le département du Tourisme. Outre le marché anglais, les visiteurs français ont aussi contribué à la progression de l’activité touristique à Agadir. Le marché français reste même le premier pourvoyeur de touristes dans la capitale du Souss avec +17% en janvier 2006 par rapport à la même période de l’année précédente. Au niveau de ce marché, c’est un changement de profil du touriste français qui est relevé. Les opérateurs assistent à une hausse du nombre des touristes individuels paradoxalement à un début de chute des voyages à forfait. Le Net semble prendre des parts de marché aux voyagistes. Pour Agadir, l’essentiel est de drainer de plus en plus de touristes quelle que soit leur formule de voyage. Bien qu’en progression sur le plan de son activité touristique, la ville n’est pas saturée au niveau de sa capacité d’hébergement. Le taux d’occupation n’était que de 55% en janvier dernier dans les établissements de la ville. Pour le doper, Saïd Scally, président du Conseil régional du tourisme d’Agadir, mise sur la diversification des marchés notamment de masse. Toutefois, sans un renforcement des dessertes aériennes de point à point, il sera difficile d’y arriver. Rares seront les touristes en provenance de coins reculés d’Europe qui seront tentés de venir visiter la destination, s’ils doivent effectuer un voyage marathonien pendant toute une journée pour atteindre la station balnéaire. “Il faut 8 à 15 heures de trajet en avion pour arriver à Agadir, suivant que la ville de départ est connectée directement au pas au hub de Casablanca. Où est donc l’avantage compétitif de proximité?’’, déplore Scally. De notre correspondante, Malika ALAMI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc