×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 205.794 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 264.541 articles (chiffres relevés le 5/6 sur google analytics)
Affaires

Agadir: Un nouveau centre de formation touristique

Par L'Economiste | Edition N°:2658 Le 23/11/2007 | Partager

. Plus de 150 jeunes ciblés L’HOTEL Beach club d’Agadir abrite désormais un Centre de formation par apprentissage (CFA). La mise en œuvre de ce programme fait suite à une convention conclue récemment entre l’entreprise, la coopération allemande GTZ, et le secrétariat d’Etat de la Formation professionnelle. Cet accord d’une durée de trois ans permettra de former aux métiers de l’hôtellerie plus de 150 jeunes. Ce projet servira non seulement à couvrir les besoins de l’établissement, mais contribuera à répondre à l’ensemble de la demande locale. Ainsi, la GTZ offrira son expertise en la matière pour la mise en place de la formation qui alliera à la fois théorie et pratique. L’accompagnement sera assuré jusqu’à la sortie de la première promotion. Au-delà de veiller à l’insertion de jeunes dans la vie active, la démarche a pour objectif d’installer une nouvelle culture de recrutement de personnel qualifié. Ce projet est donc d’une importance capitale car la formation est le talon d’Achille du plan Azur. Dans la ville d’Agadir, les besoins en ressources humaines pour le secteur hôtelier sont estimés à 10.481 emplois à l’horizon 2015. Pour couvrir la demande, il est prévu de former, entre 2007 et 2015, 13.959 jeunes aux métiers du tourisme. Les établissements institutionnels du ministère du Tourisme de la ville devraient fournir à terme 300 spécialistes. L’Office de la formation professionnelle et les établissements privés devraient générer, respectivement, 739 et 515 lauréats. Pour optimiser l’offre, la création d’autres CFA est programmée à l’échelle du Royaume. Ainsi, d’ici 2012, une douzaine d’établissements devraient être opérationnels. Les trois premières unités sont prévues à Marrakech. De notre correspondante, Malika ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc