×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Régions

Agadir: SOS Villages d’enfants distinguée

Par L'Economiste | Edition N°:3472 Le 23/02/2011 | Partager
L’ONG décroche le trophée Lalla Hasnaa plages propres 2010
11 primés lors de cette 11e édition

A la fin de la cérémonie, la Princesse Lalla Hasna a visité les stands d’exposition des ateliers d’éducation à l’environnement menés par des associations en partenariat avec des opérateurs publics et privés

C’EST à Agadir que s’est tenue dimanche dernier la cérémonie de remise des trophées Lalla Hasna pour les plages propres 2010. C’était sous la présidence effective de la Princesse Lalla Hasna, présidente de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement. Lors de cet événement, les meilleures initiatives en faveur de la protection du patrimoine balnéaire national ont été primées. C’est dans ce cadre que l’association «SOS Villages d’enfants» d’Agadir a décroché un trophée Lalla Hasnaa plages propres. Et ce, pour avoir mis en place un programme de sensibilisation sur la plage d’Agadir en faveur des enfants. SOS Villages a mis en place des ateliers autour des thèmes du secourisme et de la protection de l’environnement par le biais de séances de peinture et de coloriage. L’apprentissage des échecs et la sensibilisation aux dangers de la route étaient aussi parmi les activités.
Par ailleurs, 11 opérateurs publics et privés ont également été distingués dans trois catégories, à savoir le trophée de l’engagement, le trophée de l’innovation et celui de l’initiative. Depuis son lancement, l’opération plages propres a véritablement créé une émulation à travers le Royaume pour la protection de l’environnement et la mise à niveau des fronts de mer. Soutenue par 25 opérateurs publics et privés ainsi que par les collectivités locales, l’édition 2010 a étendu son action à 57 plages réparties sur le territoire de 36 communes littorales. Les efforts des uns et des autres ont permis à 20 plages de hisser «le pavillon bleu» relevant de la Fondation internationale pour l’éducation et l’environnement (FEE). En 2010, la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement et ses partenaires ont engagé plusieurs actions pour l’amélioration des plages. Et ce, à travers le renforcement de l’analyse de la qualité des eaux de baignade, du sable, le nettoyage et la sécurité des baigneurs, entre autres. «La participation massive des associations locales en matière de sensibilisation et d’éducation à l’environnement a été remarquée. Celles-ci ont fait preuve d’idées originales et novatrices», est-il indiqué. Pour capitaliser sur les acquis et amener le maximum de plages à répondre aux standards internationaux, le comité national «Plages propres» a formulé, à l’issue de l’édition 2010, plusieurs recommandations. Il a ainsi convenu que pour améliorer l’entretien et la propreté des plages, l’aménagement des plages et leur gestion seront confiés dorénavant entièrement au secteur privé.

De notre correspondante,
Malika ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc