×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Agadir: Plan d’urgence pour le grand souk

Par L'Economiste | Edition N°:2148 Le 10/11/2005 | Partager

. Un investissement de 4,5 millions de DH Le grand souk d’Agadir fait l’objet depuis quelques mois d’une vaste opération de restructuration. La démarche est initiée par la commune d’Agadir (CUA). «Elle s’inscrit dans le cadre de la réorganisation du commerce dans l’espace communal», explique Saïd Dor, vice-président de la Commission chargée du volet économique, sportif, culturel et social au sein du bureau de la CUA. Pour l’élu -également vice-président au sein du Conseil régional du Souss-Massa-Drâa et président de la Chambre de commerce d’Agadir-, “le ménage” entrepris au niveau du grand souk de la ville est à plus d’un titre nécessaire. Le complexe est un des poumons commerciaux de la cité en raison du grand nombre de commerçants et de la multitude de clients qu’il draine. Cependant, avec son évolution et ses extensions plutôt anarchiques ces dernières années, il posait de sérieux problèmes de sécurité. En effet, plusieurs incendies ont été enregistrés ces trois dernières années. Une des premières mesures ainsi à avoir été prises dans le cadre d’un plan d’urgence doté d’une enveloppe de quatre millions et demi de DH, est l’installation d’un nouveau réseau d’alimentation en eau potable et l’électrification totale du souk. L’endroit était marqué jusqu’à tout récemment par des branchements illicites. Toujours avec la volonté d’assurer la sécurité du complexe, les élus ont fait appel depuis un peu plus de deux mois à une société privée de gardiennage et de surveillance. Les représentants se sont par ailleurs attaqués également au décongestionnement de la surface commerciale de manière à libérer les espaces destinés à la circulation des usagers. Peu à peu, plusieurs allées ont disparu en raison de l’aménagement de nouveaux magasins. Ils couvrent aujourd’hui une superficie d’environ neuf hectares, plus de 2.000 magasins auxquels s’ajoutent 750 étalages dont les paravents ont été renouvelés. Outre ces mesures, la signalisation dans le complexe commercial est également au programme de restructuration qui sera bouclé dans un an. Parallèlement à ce projet, les gestionnaires de la commune d’Agadir travaillent aussi sur la mise à niveau du souk de Tikiouine. Une opération qui arrivera à terme en 2007 et à laquelle trois millions de DH ont été alloués au cours de l’exercice 2004/2005. La réorganisation de l’activité commerciale dans le quartier Talborjt est également envisagée. De notre correspondante, Malika ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc