×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Agadir: Nouvel établissement d’enseignement supérieur

Par L'Economiste | Edition N°:2917 Le 08/12/2008 | Partager

. Management et administration des affaires au programme. Trois bourses d’études pour les démunis LE paysage éducatif de la capitale du Souss s’étoffe. En effet, une nouvelle école privée de management et d’administration des affaires (EMAA) vient d’ouvrir ses portes. L’éventail des formations devient ainsi plus grand au niveau de l’enseignement supérieur privé dans une ville où, jusqu’à présent, elles se comptent sur le bout des doigts. Pour se démarquer de la concurrence, les dirigeants de l’EMAA ont misé sur des formations en anglais. «Une mise à niveau des étudiants en langue anglaise est réalisée pendant le premier semestre avec un minimum de 150 heures de cours d’anglais universitaire. Par la suite, 30% des cours de spécialité seront dispensés en anglais, à partir du deuxième semestre», précise Tarik Lafou, PDG de Crown Holding, entreprise mère de l’EMAA. Autre particularité de l’établissement, c’est son attitude socialement responsable, poursuit Lafou. L’EMAA et Crown Holding se sont en effet engagées à prendre chaque année en charge les frais d’études d’au moins trois étudiants issus des établissements de la Protection sociale de la région Souss Massa. Par ailleurs, une convention est en cours de conclusion entre les représentants régionaux de l’Entraide nationale, L’EMAA et Crown Holding. L’objectif est bien sûr de faire pérenniser cette action sociale. Plus pratiquement, après un concours après le baccalauréat, des cursus en deux, trois et cinq ans sont au programme. «Les deux premières années sont des formations initiales qui précédent des spécialisations dès la troisième année en marketing et management», indique Lafou. Par ailleurs, l’EMAA propose également aux professionnels en activité des formations continues. Des formations à la carte sont en effet dispensées aux entreprises. En effet, un certificat d’aptitude à l’administration des entreprises (CAAE) est prévu. D’une durée de 2 mois, cette formation vise les personnes en activité désireuses d’acquérir les bases nécessaires à la gestion d’une entreprise. De notre correspondante, Malika ALAMI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc