×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Agadir: L'hôtel Les Dunes D'Or, racheté par le TO Fram, fait peau neuve

    Par L'Economiste | Edition N°:608 Le 04/10/1999 | Partager

    De notre correspondante, Malika ALAMI

    · L'établissement 4 étoiles sera opérationnel à la fin de l'année

    · Sa capacité atteindra 1.000 lits

    · L'enveloppe consacrée à cette mise à niveau est estimée à 135 millions de DH


    FRAM, le TO français, disposera bientôt de mille lits supplémentaires au Maroc. L'hôtel "Les Dunes d'Or" d'Agadir qu'il a racheté à la CDG (Caisse de dépôt et de Gestion) est en cours de rénovation.
    Des équipes se relaient jour et nuit sur le chantier. Car, selon l'architecte du projet, M. Saâd Benkirane, l'hôtel doit être opérationnel d'ici la fin de l'année.
    Les travaux en cours visent, non seulement à mettre à niveau l'établissement, mais aussi à le pourvoir de nouvelles structures. Pour cela, M. Benkirane ainsi que MM. Jean-Baptiste Barian et Daniel Berger, respectivement architecte d'intérieur et architecte paysagiste, ont décidé de revisiter de fond en comble l'établissement.

    Introduction de commodités dans les chambres


    Dans la partie hébergement en particulier, les travaux portent sur l'introduction de certaines commodités dans les chambres. C'est ainsi qu'elles seront dotées de salles de bain complètes, de la climatisation, du téléphone et de postes de télévision.
    La décoration retenue pour ces s'apparente à l'esprit de vacances et fait référence à l'architecture et aux paysages des îles.
    Côté espace commun de l'établissement, de nombreux changements sont aussi envisagés. Une nouvelle réception est notamment en cours de construction. "C'est le premier lieu que voit le client quand il arrive.
    Aussi doit-il être à l'image de l'établissement, explique M. Benkirane. Une salle polyvalente est également prévue. Selon l'architecte, celle-ci servira aux besoins de la clientèle de l'hôtel mais aussi celle de la ville. D'une capacité de 1.000 personnes, elle sera équipée, entre autres, de salles de commissions, d'un business center et de nombreuses fonctions d'accompagnement.
    Le fitness situé face à l'océan et les deux grandes piscines en projet sont également autant de nouveaux espaces dont l'hôtel sera doté.
    Les deux plans d'eau ont été pensés d'une manière originale. Dans l'un, un bar sera installé à l'intérieur même du bassin. Quant à l'autre, il sera animé par une fontaine centrale.
    Le réaménagement des coins d'animation et de restauration est aussi en cours. A ces derniers sont venues s'ajouter de nouvelles structures, notamment un restaurant marocain et un autre de poisson. "Tout cela afin de varier les prestations de l'établissement", souligne M. Benkirane.
    L'aménagement du côté front de mer n'a pas été en reste. L'architecte explique que la dune existante sera stabilisée sous forme de gradins grâce à des mailles en géotextile.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc