×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Affaires

    Agadir: Le programme d’identité global lancé

    Par L'Economiste | Edition N°:2427 Le 21/12/2006 | Partager

    . Des prototypes du mobilier urbain présentés aux habitants. Plus de 25 millions de DH pour le marché de l’éclairage public Le programme d’identité global de la commune urbaine d’Agadir est lancé. Depuis début décembre le public peut découvrir en exposition, sur une place du centre ville, les prototypes de ce que sera dorénavant le mobilier urbain. Conçu par l’agence Pentalfa (www. leconomiste.com), une entreprise co-dirigée par le designer Hicham Lahlou, ce mobilier urbain obéit à une seule ligne stylistique. Une ligne qui englobe un ensemble d’objets que l’on retrouvera dans les rues et boulevards d’Agadir: bancs, luminaires, abribus, parcs à vélo, grilles d’arbres, poubelles… Le tout suivant un design ultra-moderne. Tous les éléments de la gamme sont d’un blanc éclatant, ce qui donnera un aspect irréel à la ville, mais aussi une sérénité en parfait accord avec la douceur et le calme qu’elle dégage. La pureté des formes du mobilier fait également référence à l’architecture berbère originelle et à certains éléments de l’architecture de la reconstruction de la ville ainsi qu’à la blancheur qui symbolise Agadir elle-même. Lahlou explique aussi que cette gamme en béton entièrement «made in Morocco» a été confectionnée suivant un procédé industriel et non artisanal. Il tient à ajouter également que «c’est la première fois que le Maroc se lance dans le design industriel». Le budget global alloué à cette colossale opération de communication n’est toujours pas dévoilé. Pour l’heure Tariq Kabbage, président de la Commune urbaine d’Agadir, annonce que le marché de l’éclairage public est le premier à être lancé. «Il nécessitera une enveloppe de 25 à 30 millions de DH», précise Kabbage. Pour rappel, ce programme d’identité global s’inscrit dans un projet de grande envergure de mise à niveau urbaine. Ainsi, plus d’un milliard de DH sera investi sur une durée de trois ans environ. Les gestionnaires de la station balnéaire devraient également réactiver plusieurs chantiers en souffrance tels que le conservatoire de musique, la décharge publique et les abattoirs. De fait, sur ces dossiers, ils sont très attendus par leurs électeurs. De notre correspondante, Malika ALAMI

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc