×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Agadir: Le CRI s’intéresse aux candidats de «Challengers»

Par L'Economiste | Edition N°:2061 Le 11/07/2005 | Partager

. Programme d’appui au profit des porteurs de projets Le Centre régional d’investissement (CRI) veut donner une chance à tous les candidats gadiris de l’émission Challengers de 2M. L’établissement a lancé un programme d’appui et d’accompagnement à ces porteurs de projets lors d’une journée d’information. Cette action est menée dans le cadre du réseau Relance (Réseau local d’appui aux nouveaux créateurs d’entreprises) qui réunit le Conseil régional du Souss-Massa-Drâa, la CCISA, l’OFPPT, le CRI, l’Anapec et les directions provinciales d’Agadir et Tiznit du ministère du Commerce. Fait également partie de ce réseau, le Groupe emploi et petite entreprise (GEPE). Tout un groupe donc de partenaires disposés à apporter leur soutien aux jeunes entrepreneurs en herbe qui se comptent en grand nombre dans la région. Pour l’émission de 2M, plus de 500 s’étaient présentés et 50% des primés sont de la région, rappelle fièrement Saïd Dor, président de la Chambre de commerce d’Agadir. L’objectif aujourd’hui pour l’ensemble des partenaires de Relance, souligne-t-il, est de sélectionner les projets les plus viables et fiables et d’accompagner leur porteur de manière collective ou individuelle. S’ils ont le profil requis, ces jeunes candidats peuvent même bénéficier d’un soutien financier auprès du Conseil régional du Souss-Massa-Drâa. Pour le développement de la microentreprise touristique dans la région, l’entité a lancé un appel à projet et a alloué une enveloppe de 15 millions de DH sans oublier 2,5 millions de DH pour la formation. Les activités qui s’inscrivent dans l’appel à projet et susceptibles de bénéficier d’un soutien sont les activités sportives et de plein air, les activités culturelles, les excursions touristiques, le transport local, la restauration et les activités nocturnes. Figurent également dans cette liste l’hébergement au niveau de l’arrière-pays et le développement du milieu rural. Pour les porteurs de tels projets retenus, la subvention de la Région pourrait atteindre jusqu’à 30% du montant global de l’investissement. De notre correspondante, Malika ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc