×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Aérien: Le trafic vers l’Europe très perturbé

    Par L'Economiste | Edition N°:3428 Le 21/12/2010 | Partager

    . Pas de visibilité pour les vols programmés aujourd’hui. Les aéroports déploient leur effectif pour éviter le débordementVOUS comptiez passer les fêtes de fin d’année à Paris ou à Londres? Votre réservation de vol risque tout simplement d’être annulée! A cause des tempêtes de neiges qui s’abattent sur l’Europe, de nombreuses compagnies sont obligées de suspendre leurs vols. Certaines aérogares européennes ont même arrêté leur activité en attendant une stabilisation des conditions météorologiques. La situation dégradée en Europe n’a pas manqué de se répercuter sur l’activité des aéroports marocains. Sauf qu’ici, ce n’est pas la neige qui est à l’origine des retards mais les correspondances. En effet, s’il est toujours possible de décoller depuis les aires de lancement nationales, il n’est pas aisé de s’assurer un atterrissage en douceur sur les pistes de Heathrow, Orly ou Roissy-Charles-de-Gaulle. En effet, le nombre de pistes dégagées est très limité et tout retard à l’atterrissage impose des coûts de consommation élevés et augmente les risques d’accidents. En ce début de semaine, de nombreux vols en départ du Maroc vers les capitales européennes seront annulés. Malgré une relative stabilisation à Genève et Amsterdam, la neige continue à s’abattre sur Paris, Francfort et Londres. A l’aéroport d’Orly, une seule piste est fonctionnelle «nos avions sont obligés de dégager vers Lyon et Charles de Gaulle pour pouvoir assurer le transport des passagers », affirme Rajâa Bensaoud directeur communication à la RAM. En effet, les compagnies aériennes sont tenues de s’adapter aux restrictions imposées par la direction de l’aviation civile française. Pour la journée d’hier, elle a imposé une réduction allant de 30 à 40% sur toutes les activités de vol à l’entrée et à la sortie des pistes françaises enneigés. Du côté de la RAM, aucun détail ne filtre en ce qui concerne le nombre de vols déroutés.« Pour ce genre de situation, la RAM mobilise ses équipes au niveau des différents halls pour assister les passagers dont le vol a été annulé ou reporté», rassure Bensaoud. Des centres d’appel sont d’ailleurs mis à la disposition des usagers pour les informer de tout retard ou report. « En cas d’ajournement de vol, nos clients sont systématiquement informé et l’on procède à un changement de réservation». Toutefois, il est fortement recommandé de s’informer par rapport aux vols déprogrammés auprès du Call Center de la RAM avant tout déplacement. Un numéro spécial est prévu en ce sens: le 08 9000 0800. Il faut dire que la situation ne risque pas de se stabiliser dans les prochains jours. Selon des estimations européennes, les perturbations devraient se prolonger au-delà des fêtes de noël à cause de la multiplication des reports et annulations. Les difficultés météorologiques que rencontrent encore certaines villes affectent indirectement la situation dans des aéroports épargnés par le mauvais temps. C’est le cas notamment à Amsterdam, Stockholm et Francfort où pas moins de 300 vols ont été annulés hier matin malgré la réouverture des pistes.A.N. & M.B.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc