×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Addoha prend 50% de Fadesa-Maroc

    Par L'Economiste | Edition N°:2669 Le 10/12/2007 | Partager

    . Un investissement de 1,3 milliard de DH. Addoha présidera le directoire de Fadesa Maroc. Récupération du réseau de commercialisationD’une pierre deux coups. Le leader de l’immobilier au Maroc a fait par l’acquisition de 50% de Fadesa Maroc un pas de géant. Le contrat d’acquisition a été signé et exécuté jeudi dernier à Madrid entre Anas Sefrioui, PDG de Douja Promotion Groupe Addoha, et Fernando Martin, PDG du groupe Fadesa International et ex-président du Real Madrid. Ce nouveau rapprochement «est conforme à la stratégie du groupe et s’inscrit dans la continuité du plan de développement ambitieux qu’il avait engagé ces dernières années et ayant nécessité la mise en place de moyens humains, techniques et financiers importants», affirme Noreddine El Ayoubi, directeur général du champion national de l’immobilier. Cette importante opération de croissance externe «boostera certainement le cours de la valeur en Bourse, car la société vaut beaucoup plus que les niveaux actuels», estime un analyste de la place. Le business plan initial se retrouve ainsi complètement modifié avec tous ces nouveaux éléments (acquisitions de terrains, rapprochements…). Son actualisation permettra d’avoir une idée plus claire de la valeur réelle de l’entreprise. Le marché parle maintenant d’une valeur qui dépasserait de loin 4.000 DH. . Réseau internationalL’acquisition de 50% de Fadesa Maroc, avec qui le groupe avait des accords de partenariat, accélèrera de 4 à 5 ans le développement des activités d’Addoha. D’une part, le groupe marocain peut ainsi «immédiatement tirer parti des potentialités à court, moyen et long termes que représente l’activité du groupe Fadesa au Maroc». Pour rappel, le promoteur espagnol a à son actif, à travers le Royaume, des projets touristiques et immobiliers de grande envergure dont la majorité sont en phase de commercialisation. Nous pouvons citer à titre d’exemple, le fameux projet de Saïdia, Alcudia-Kabila, Tanger City Center, Marrakech, Agadir-Tafoukt et la Plage Blanche. D’autre part, Addoha bénéficiera du réseau de distribution de l’ensemble de la holding Fadesa International à l’étranger. Le numéro 1 espagnol possède une excellente connaissance du marché international. Il dispose d’un réseau de distribution particulièrement étoffé, constitué de bureaux de commercialisation implantés dans toutes les régions d’Espagne, mais également à Paris, Londres, Francfort, Dublin et Stockholm. Le groupe Fadesa est un opérateur important dans le secteur immobilier. Il a à son actif plusieurs réalisations en Espagne, mais également dans 12 autres pays, dont notamment le Maroc où il est particulièrement actif. Il dispose d’une réserve foncière potentielle de plus de 25 millions de m2 dans le monde. Said MABROUK

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc