Economie

Accidents de la route
Juillet-août, particulièrement meurtriers

Par L'Economiste | Edition N°:2378 Le 09/10/2006 | Partager

. Le nombre de tués augmente de 13,87%. Les accidents corporels en hausse de 9,87% LE Maroc occupe toujous une bonne place dans le sinistre palmarès des accidents de la circulation. Des statistiques officielles, rendues publiques jeudi dernier par le ministère de l’Equipement et du Transport, font état d’un bilan «très défavorable» pour les mois de juillet et août 2006. Un bilan encore provisoire et inquiétant, il faut dire. Comparativement avec la même période de l’année 2005, les mois de juillet et août derniers ont connu une malheureuse et nette détérioration de tous les indicateurs. L’analyse statistique des données pour ces deux mois, période de vacances estivales, fait ressortir une sérieuse augmentation du nombre de tués de 13,87 % par rapport à la même période de l’année précédente. Le nombre de blessés légers est également en augmentation de 13,71% par rapport à la même période de l’année 2005. Celui des blessés graves n’est pas en reste, puisqu’il a enregistré une augmentation de 7,89%. Quant au nombre d’accidents corporels, il s’est aussi inscrit à la hausse (+ 9,87% par rapport à juillet-août 2005).Un bilan alarmant qui annule les résultats encourageants enregistrés lors du premier semestre de l’année en cours, estime-t-on au ministère de l’Equipement et du Transport. Ainsi, après une quasi-stagnation du nombre d’accidents qui n’a augmenté que de 0,3% lors des six premiers mois de cette année, il est passé à plus de 3,06% durant les 8 premiers mois. Le taux d’évolution du nombre de tués s’est aussi dégradé au cours de cette période passant de moins 4,27% à plus 1,67%.Au niveau régional, ce n’est pas, contrairement à ce que l’on pense, la région de Casablanca qui a été la plus meurtrière. La «palme» revient en fait à la région de Fès-Boulmane qui a connu la hausse la plus importante en nombre de tués durant les 8 premiers mois de l’année. En effet, une augmentation de 71,01% a été enregistrée dans cette région par rapport à la même période de l’année écoulée. Des hausses des nombres de tués ont été enregistrées également dans les autres régions. Ainsi, on indique pour Marrakech-Tensift-Al Haouz une augmentation de 20,31%, pour Doukkala-Abda 16,25%, Guelmim-Smara, 13,16%, Chaouia-Ouardigha, 14,21%, Gharb-Chrarda-Beni Hssen, 10,67% et Tanger-Tétouan, 5,41%. Ces résultats, quoique provisoires encore, confirment, comme l’annonce le département du Transport, la tendance inquiétante de l’augmentation amorcée dès avril 2006 du nombre d’accidents et de tués. Pourtant, l’année 2005 s’était soldée par un bilan qualifié d’encourageant. Les statistiques définitives des accidents corporels arrêtées pour les 12 mois de l’annéee 2005 avaient, en effet, enregistré une amélioration de la tendance vers la stabilisation et la baisse confirmées, notamment par une nette diminution du nombre de tués (-7,11%) ainsi que de celui des blessés graves (-11,37 %).Jamal Eddine HERRADI

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc