×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

Eolien: Acwa Power dresse la liste des contractuels

Par Ayoub IBNOULFASSIH | Edition N°:4812 Le 13/07/2016 | Partager
Vestas, Cegelec, AGTT… les partenaires sélectionnés pour la construction du parc
L’investissement global s’élève à 1,7 milliard de DH
capital_akwa_power_4812.jpg
Le tour de table d’Acwa Power Khalladi est détenu par sa holding mère Acwa Group à hauteur de 75%. Le reliquat est du ressort du fonds panafricain Arif, géré par Infra Invest, filiale de RMA Watanya

Acwa Power est sur le point de lancer les travaux de son parc éolien Khalladi dans la région de Tanger. Le partenaire de référence du programme Noor vient en effet de boucler la sélection de ses partenaires pour le montage des 40 éoliennes prévues le long de la crête de Jbel-Sendouq. Il s’agit du fabricant danois d’éoliennes Vestas qui se chargera de la mise en place de l’offre éolienne, Cegelec, filiale de Vinci, pour les travaux électriques, et Stam pour la mise en œuvre des travaux civils. Pour le volet logistique, c’est AGTT qui s’occupera du transport et de l’installation des éoliennes, notamment à travers Eurogrues, son sous-traitant spécialisé dans la manutention et les transports spéciaux. La construction du projet a été entamée en novembre 2015. Entre temps, le chantier a connu quelques avancées, notamment la construction de routes ou encore la prise de commande de certains équipements tels que les transfo et les cages d’ancrage. La première turbine en ligne est prévue pour septembre 2017. La construction du site se poursuivra jusqu’au mois de février 2018. Le site approvisionnera des industriels connectés directement au réseau haute tension.
D’une capacité de 120 MW, le projet est développé conjointement par Acwa Power Khalladi, filiale du groupe éponyme, et le fonds d’investissement panafricain Arif, géré par Infra Invest, filiale de RMA Watanya. Pour la petite histoire, Acwa Power avait acté en 2014 une prise de participation dans le projet du parc éolien Khalladi. Depuis, la société a cherché à accroître sa participation en s’appuyant, entre autres, sur le soutien financier de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD). Le montage financier est assuré par la suite à parts égales entre BMCE Bank Of Africa et la Berd. La contribution des deux institutions financières s’établit aux alentours de 1,34 milliard de DH. Ainsi, les trois quarts du capital d’Acwa Power Khalladi (anciennement connu sous UPC Renewables) sont détenus par sa holding mère. Le fonds panafricain  intervient pour sa part dans le tour de table à hauteur de 25%. «Toutes les conditions préalables au financement du projet ont été satisfaites», fait savoir le top management. A terme, le parc éolien devra coûter près de 1,7 milliard de DH et se fixe pour objectif la réduction de près de 200.000 tonnes de CO2 par an. 
Acwa Power exploite plusieurs centrales électriques et unités de dessalement d’eau installées dans 12 pays. Son parc global totalise un investissement de 32 milliards de dollars.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc