×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Climat: Après les discours, place à l’action

Par Ahlam NAZIH | Edition N°:4758 Le 25/04/2016 | Partager
Le Souverain insiste sur une mise en œuvre rapide de l’accord de Paris
175 pays l’ont signé, mais au moins 55 doivent le ratifier pour qu’il soit effectif
maroc_ue_058.jpg

Dans son discours à l’ONU, adressé par SAR la princesse Lalla Hasnaa, SM le Roi Mohammed VI a fait part de son souhait de faire de la COP22 à Marrakech celle de la concrétisation de l’accord de Paris et de l’adoption d’un plan d’action (Ph. MAP)

Le mois de mars dernier a été le plus chaud jamais enregistré, d’après des météorologues américains. La planète s’enfonce à grands pas dans un cycle de réchauffement climatique. Si la prise de conscience est là, les actions préventives suivent rarement. Mais pour la première fois vendredi dernier, la communauté internationale a fait preuve d’un réel engagement. 175 pays, dont le Maroc, ont signé l’Accord de Paris sur le climat au siège de l’ONU à New York. Cet accord vise à maintenir le réchauffement de la planète à moins de 2°C, idéalement à 1,5°C.
Ce fut un record absolu. Mais il ne faut pas crier victoire trop vite. Pour qu’il soit effectif, l’accord doit être ratifié par au moins 55 pays. A leur tête, les plus grands pollueurs, comme la Chine, les Etats-Unis, la Russie, l’Inde et l’Union européenne.
«Nous comptons sur l’adhésion de toutes les parties prenantes pour traduire les engagements pris à Paris en objectifs précis, en mécanismes efficients et en projets concrets», a souligné SM le Roi Mohammed VI dans son discours à l’ONU, dont la lecture a été adressée par SAR la Princesse Lalla Hasnaa. Le Souverain y a insisté sur un passage rapide à l’action. «Il nous appartient aujourd’hui d’œuvrer collectivement, au cours de la 22e session de la COP à la bonne application de toutes les dispositions de cet accord global, équilibré et équitable», a insisté SM le Roi.
C’est également le message qui a été passé par la ministre déléguée en charge de l’Environnement, Hakima El Haite. «Si Lima (COP20) a été la conférence des négociations, et Paris (COP21) celle de la prise de décision, la conférence de Marrakech sera celle de l’action», a-t-elle indiqué.
Dans son discours, le Roi a rappelé les engagements pris par le Maroc en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre (-32% à l’horizon 2030) et d’énergies vertes (52% de la capacité électrique nationale d’ici 15 ans). Le Souverain a aussi relevé la disposition du Maroc à partager son expérience dans le domaine, «à travers des contrats de partenariat innovants, notamment avec les Etats du continent africain et du Moyen-Orient».
Concernant la COP22, prévue à Marrakech du 7 au 18 novembre 2016, SM le Roi a fait part de son souhait d’arriver à adopter les «procédures et mécanismes d’opérationnalisation de l’Accord de Paris». Cela implique un plan d’action pour la période pré-2020, relatif à la réduction des émissions, au financement, à l’adaptation, le renforcement des capacités et le transfert de technologie, surtout en faveur des pays en développement. La démarche requiert aussi l’exploitation de tous les mécanismes incitatifs à la transition énergétique, selon le Souverain, dont la tarification carbone.
Les Etats-Unis et la Chine, responsables respectivement de 18% et de 20% des émissions de gaz à effet de serre, ont promis de ratifier l’accord avant la fin de l’année en cours. Quinze petits pays, les plus vulnérables aux dérèglements climatiques, y ont procédé vendredi dernier. Le Maroc pour sa part, le fera dès cette semaine, selon le ministre des Affaires étrangères Salaheddine Mezouar.

 

 

 

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc