×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Competences & rh

    «Rire utile»: L’humour comme arme anti-stress

    Par Karim Agoumi | Edition N°:4739 Le 29/03/2016 | Partager
    Yoga du rire, rigologie, intervention de consultants… différentes méthodes employées
    Un moyen original de motiver les employés et de réduire leur stress
    Une démarche nécessitant un véritable lâcher-prise
    rire_utile_039.jpg

     

    «Faire rire, c’est faire oublier», disait Victor Hugo dans l’Homme qui rit. Pour souder les équipes, respirer dans un séminaire important ou encore booster le moral des troupes lors d’une période délicate, de plus en plus d’entreprises proposent à leurs employés… de rire. Une démarche portant le nom de «rire utile» et qui revêt différentes formes allant du yoga du rire à la rigologie. Un moyen original et efficace de cultiver la bonne humeur auprès des salariés et de favoriser leur épanouissement, ce qui aura pour effet de diminuer le stress et d’attiser leur créativité.
    Le rire utile est une nouvelle approche du management en entreprise qui consiste à faire rire les employés afin de leur diffuser une énergie positive lors de situations tendues ou de haute pression, confie Saif Allah Allouani, coach certifié, maître PNL et expert en psychologie d’entreprise. Une démarche qui permet de créer des affinités entre les salariés. Il est en effet scientifiquement prouvé que le rire libère des hormones de bien-être dont notamment l’endorphine, la dopamine et la sérotonine, lesquelles «dopent» la concentration, l’efficacité, l’attention ainsi que la confiance en soi.
    Le rire utile comprend différentes méthodes pouvant être utilisées. Le yoga du rire, tout d’abord, consiste en une démarche thérapeutique contemporaine à travers laquelle les participants rient intentionnellement sans avoir recours à l’humour, aux blagues ou à la comédie. Le rire y est initié comme un exercice à part entière et devient rapidement naturel et contagieux. Une discipline dont l’objectif premier revient à sortir de l’image de travail. «Il s’agit d’accepter l’idée de se retrouver tous au même niveau, comme des enfants jouant dans une piscine», souligne Saif Allah Allouani. Au répertoire des pratiques de ce type de yoga, l’on retrouve notamment la danse, l’imitation de son d’animaux ou encore des exercices de mimique. Autre méthode des plus efficaces, la rigologie est un ensemble de techniques psycho-corporelles d’éducation émotionnelle destiné à stimuler la joie de vivre, l’optimisme ou encore la créativité. Elle s’appuie sur des exercices simples à pratiquer en groupe et sous la responsabilité d’un «rigologue» formé. La démarche mêle entre autres les jeux, le toucher ludique, la joie, le yoga ou encore la sophrologie. Pour pratiquer le rire utile, il est également possible de recourir à des consultants pratiquant des interventions par le rire lors d’évènements tels que des rencontres annuelles de cadres. Lors dudit évènement, il joue alors le rôle de fou du roi qui ose dire tout haut ce que les autres pensent tout bas grâce à l’humour. «Par le biais d’une telle démarche, managers et salariés participent à des jeux ou à des devinettes, le but étant de favoriser le rire entre eux», explique le spécialiste.
    Une démarche qui permet tout d’abord de répandre la bonne humeur parmi les employés et de revivifier l’enthousiasme, la motivation et l’implication des troupes. Le rire utile rehausse ainsi la confiance des salariés et leur esprit d’équipe en introduisant la notion de plaisir au travail. Un véritable anti-stress immédiat qui soulage sans difficulté les symptômes d’anxiété. La méthode entraîne également une diminution du taux d’absentéisme et réduit considérablement l’épuisement professionnel. Et ce n’est pas tout! La communication entre les employés s’en trouve aussi grandement améliorée. La démarche donne par ailleurs la possibilité au salarié de relativiser un évènement dramatique et de détendre une atmosphère tendue. Un moyen d’améliorer les performances des troupes et de désamorcer les conflits. «Inviter l’humour dans votre entreprise, c’est entendre le succès frapper à votre porte», confie ainsi l’expert.  
    Néanmoins, le rire utile ne doit pas être utilisé à tort et à travers et n’est pas à la portée du premier venu. Il nécessite tout d’abord un lâcher-prise par rapport à soi qui peut être compliqué à obtenir pour certains individus. De plus, il ne faut pas imposer aux employés des choses inappropriées. En effet, quand les employés sont en souffrance, ils n’ont pas envie de rire. Il faut alors apprendre à savoir gérer le tout avec tact et intelligence. L’humour employé, quant à lui, doit permettre de rire de diverses situations mais jamais des individus eux-mêmes. Il est essentiel que l’humour distillé soit à la fois écologique et équitable. Ce dernier ne doit en aucun cas nuire au bien-être des autres et s’avérer discriminatoire.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc