×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Régions

Souss: Bingo pour l'investissement!

Par Fatiha NAKHLI | Edition N°:4728 Le 14/03/2016 | Partager
L'industrie en tête grâce au projet de la centrale thermo-solaire d’Ouarzazate Noor
Un montant de 19 milliards de DH pour 263 projets
5.367 opportunités d’emploi à terme
souss_investissment_2_028.jpg

Le plus gros investissement est enregistré dans la zone du Draâ. Et ce, grâce à la validation de la 2ème et de la 3ème phase du projet de centrale électrique thermo-solaire d’Ouarzazate « Noor ». Le Draâ faisait alors partie de la région du Souss avant le nouveau découpage territorial. Il était donc compris dans l’aire d’intervention du Centre régional d’investissement (CRI) d’Agadir

C’est une augmentation de 61,2% qui est enregistrée en termes de montant d’investissement validés durant l’année 2015. Soit mieux qu’en 2014. Et, une fois n’est pas coutume, ce sont les projets industriels qui viennent en premier, alors qu’habituellement ce sont les secteurs d’activité du tourisme et du BTP qui sont en tête dans la région.

Cette prédominance exceptionnelle s’explique par la validation de la 2ème et de la 3ème phase du projet de centrale électrique thermo-solaire d’Ouarzazate Noor, le Draâ faisant alors partie de la région avant le nouveau découpage territorial. Il était donc compris dans l’aire d’intervention du Centre régional d’investissement (CRI) d’Agadir. Il faut préciser que ces deux méga projets sont initiés respectivement par les sociétés Acwa Power Ouarzazate II SA et Acwa Power Ouarzazate III SA. La Centrale Noor II, d’une puissance installée de 200 MW, à concentrateurs cylindro-paraboliques, constitue la 2e phase du projet. Elle s’étalera sur un terrain 7,5 ha et nécessitera une enveloppe de 9,2 milliards DH.

A terme, le projet permettra de créer 55 postes d’emploi. Quant à elle, la Centrale Noor III d’une puissance installée de 150 MW, constituant la 3ème phase du complexe Noor, s’étalera sur un terrain de 6,8 ha et nécessitera une enveloppe de 7,2 milliards DH. Le projet générera aussi 55 opportunités d’emploi. L’année 2015 a aussi été marquée par la validation du projet de construction d'une unité industrielle de fabrication de composantes de structure en béton. Cette unité, qui sera implantée au niveau de la commune d’Issen relevant de la province de Taroudant, nécessitera une enveloppe de 198 millions DH et permettra la création de 200 emplois directs, nous indique-t-on au CRI. La seconde position en termes de ventilation sectorielle est occupée par le secteur du commerce qui représente près de 730 millions DH à engager dans la région. En effet, la ville d’Agadir a été

souss_investissment_028.jpg

Au cours de l’exercice 2015 les projets industriels occupent la première place en termes d’investissements engagés au niveau régional, dépassant de très loin les autres secteurs d’activité habituellement classés en tête de liste, en l’occurrence le Tourisme ou le BTP.

marquée par la validation du projet de réalisation du Pôle d’animation de la ville pour un investissement de près de 557 millions DH. En plus de son centre commercial qui s’étendra sur 25.000m² et comprenant un hypermarché, une vingtaine de boutiques ainsi qu’un espace de restauration. Ce grand projet consiste également en la réalisation d’un business center, d’une zone de loisirs ainsi que d’une composante résidentielle. A terme, le Pôle d’animation de la ville d’Agadir permettra de créer plus de 900 emplois directs et 1.000 emplois indirects. C’est le secteur du BTP qui occupe la troisième place avec un montant à investir de plus de 650 millions DH.

Près de 90% des investissements engagés dans ce secteur concerne des projets de logements sociaux, déposés au niveau de la préfecture d’Inezgane Ait Melloul. En termes d’animation touristique, l’année écoulée a été marquée par la validation de nouveaux projets qui viennent consolider l’attractivité de la destination Agadir. Il s’agit en l’occurrence, du projet d’aménagement d'un circuit de Moto Cross, avec un investissement de 4 millions DH et 25 emplois directs à la clé. Le projet de réalisation d’un espace de jeux et loisirs éducatifs pour enfants a également été validé. Il consiste en l’aménagement d’un parcours d’obstacles, d’un circuit d’apprentissage du code de la route, de terrains de sport, ainsi que d’un espace dédié à un jardin aromatique et floral. Cet investissement nécessitera une enveloppe de 3,52 millions DH et permettra la création de 17 emplois directs. A citer aussi, le projet d’un parc animalier et de loisirs «Safari Parc» au niveau de la commune de Drarga. 42,5 millions vont être injectés dans ce projet qui va générer 120 emplois directs. (Cf. L’Economiste, édition du 12/2/2016). Par ailleurs, le CRI Souss Massa a instruit 1.087 demandes de création d’entreprises au cours de l’année 2015, avec un montant d’investissement de plus de 562 millions DH et près de 4.293 emplois à terme. Les personnes morales représentent 76% des créations d’entreprises ayant transité par le CRI, avec une prédominance de la S.A.R.L qui représente 97% des créations de personnes morales.
De notre correspondante, Fatiha Nakhli

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc