×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1245 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1249 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
International

Migrants: Le projet d’accord avec la Turquie fustigé

Par Fatim-Zahra TOHRY | Edition N°:4727 Le 11/03/2016 | Partager
Les expulsions collectives jugées «illégales»
Un autre sommet européen les 17 et 18 mars

Les ministres de l'Intérieur des pays de l'UE se sont réunis encore une fois jeudi 10 mars à Bruxelles pour discuter de la crise migratoire. Ils ont évoqué notamment des mesures controversées en négociation avec la Turquie, alors que la route des Balkans s'est fermée.
Des pays européens ont exprimé des doutes autour de l’accord en négociation avec la Turquie, inquiets de sa faisabilité. De nombreuses ONG, mais aussi les Nations unies, ont mis en doute la légalité d'un renvoi vers la Turquie de demandeurs d'asile. En tout cas, le sujet sera évoqué lors du sommet européen des 17 et 18 mars. Il faut vérifier la faisabilité du plan avec la Turquie, sur les plans «légal, diplomatique, politique mais aussi humain»,  a aussi souligné le ministre luxembourgeois Jean Asselborn. Son homologue allemand, Thomas de Maizière, a lui apporté son «plein soutien à l'ébauche de plan, bâti sous la forte impulsion de Berlin».
L’une des contreparties demandées par Ankara, pour sa collaboration dans le dossier migratoire, est l'ouverture rapide de nouveaux chapitres dans ses négociations d'adhésion à l'UE. «Je trouve cela préoccupant que la Turquie mette sous tutelle un journal critique envers le gouvernement, puis trois jours plus tard, présente une liste de souhaits», s’étonne la ministre de l'Intérieur autrichienne, Johanna Mikl-Leitner.  Ankara a tenu à rappeler que si l'accord avec l'UE voyait le jour, les réadmissions ne s'appliqueraient qu'aux nouvelles arrivées en Grèce. Dans son étude économique sur Athènes, l’OCDE indique que la crise des réfugiés pourrait être source de graves problèmes pour l’économie grecque, en particulier si la contribution de l’UE s’avère insuffisante. D’après de premières estimations, le coût de l’afflux de réfugiés avoisinerait 0,4% du PIB en 2015.
Jeudi 10 mars, la Commission européenne a annoncé avoir augmenté de 275,5 millions d'euros son aide d'urgence pour l'asile et la migration. Le budget initial de 188,98 millions d'euros pour l'assistance d'urgence a été renforcé avec un montant de 193,5 millions au titre du Fonds Asile, Migration et Intégration de l'UE (AMIF) et de 82 millions d'euros au Fonds pour la sécurité intérieure (FSI). Le budget total, destiné à répondre aux besoins de financement les plus urgents des Etats membres dans le contexte de la crise des réfugiés, est ainsi porté à environ 464 millions d'euros pour 2016.

 

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc