×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1245 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1249 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Finances-Banques

Résultats annuels
2,5 milliards de bénéfice pour le groupe BP

Par Franck FAGNON | Edition N°:4727 Le 11/03/2016 | Partager
Il est en hausse de 14%
La progression du coût du risque ralentit
Le produit net bancaire s'établit à 15,3 milliards de DH
BP Résultats 027.jpg

La valeur BCP (+0,80%)  a surperformé l'indice sectoriel  (-2,74%)  et le marché (-7,22%)  en 2015. Il est sur la même trajectoire depuis le début de l'année. Elle traite actuellement à 220,50 DH. La banque versera un dividende de 5,75 DH par action au titre de 2015, soit 1 milliard de DH

Le cours en Bourse de la BCP a rompu trois séances consécutives de baisse après la publication de résultats 2015 bien orientés. Le résultat net part du groupe s'est établi à 2,5 milliards de DH en hausse de 14%. Cette performance tient pour une partie à un effet périmètre. La prise de participation majoritaire de la BCP dans les BPR influence le RNPG tout comme la consolidation de ses parts (65 à 75%) dans le capital de ABI. Par ailleurs, le coût du risque qui a limité sa progression à 7% contre une forte hausse de 54% une année plus tôt pénalise moins les bénéfices. Avant impôts, le résultat du groupe BCP est en baisse de 3,7%.

A fin 2015, le produit net bancaire consolidé s'est chiffré à 15,3 milliards de DH en hausse de 4%. La dynamique commerciale varie selon la zone géographique. Au Maroc, les dépôts de la clientèle ont augmenté de 7,8%. BCP revendique une part de marché de 27%. L'atonie de la Bourse et les opportunités d'investissement limitées dans l'immobilier ont redirigé les épargnants vers les produits de placement bancaires classiques. Ce mouvement devrait se poursuivre cette année encore puisqu'il n'y a pas une réelle amélioration en Bourse, ni sur le marché immobilier.

BP Résultats 2 027.jpg

La petite forme au Maroc a été compensée par une croissance à deux chiffres de l'activité commerciale des filiales africaines. Le produit net bancaire augmente donc de 4% à 15,3 milliards de DH. En revanche, l'effort de provisionnement pèse sur le résultat net

En outre, le recrutement de nouvelles relations (420.000 clients en 2015) contribue à l'augmentation des revenus de la banque. Elle comptait 5,2 millions clients au Maroc à fin 2015.  Les performances sont moins brillantes sur la partie financement à l'image du secteur dans sa globalité. L'encours des crédits a limité sa hausse à 1,3%. Globalement, les revenus de la banque sur le marché domestique ont marqué une hausse de 4,3% à 12,5 milliards de DH. Les sociétés de financement spécialisées ont généré un revenu de 780 millions de DH en progression de 4,7%. A l'étranger, les activités africaines continuent à évoluer sur un rythme soutenu. Il s'agit d'un effet de rattrapage. Les dépôts et les crédits progressent à deux chiffres pour le groupe ABI. Cependant, la croissance du chiffre d'affaires de la Banque de détail et assurance à l'international a été divisée par trois en 2015. L'une des explications est la non-facturation d'un certain nombre de services imposée par la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO), ce qui impacte la marge sur commissions. Cette rubrique représente une part importante du produit net bancaire des filiales.

D'un autre côté, l'effort de provisionnement a pesé sur leur résultat net qui a décroché de 31%. Au-delà des provisions classiques, la BCP a constitué une couverture pour risque pays concernant les marchés de la zone Uemoa. Cependant, la contribution des filiales africaines au résultat net part du groupe augmente de 16% à 205 millions de DH. Les activités africaines représentent 8% du RNPG et 14% du total bilan du groupe qui a atteint 329 milliards de DH (+6,2%) en 2015. L'année dernière, le groupe BCP a renforcé ses fonds propres de 12% à 39 milliards de DH.

 

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc