×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Culture

    Biennale de Marrakech
    Au Badii, du gigantisme en plein air
    Reportage photos, Abderrahmane MOKHTARI

    Par L'Economiste | Edition N°:4716 Le 25/02/2016 | Partager

    Le site mythique du palais Badii abrite des œuvres monumentales en plein air. Sur l’une des façades du site, l’artiste ghanéen El Anatsui  a créé une fresque gigantesque réalisée à l’aide de capsules de bouteilles aplaties et «cousues» avec du fil de fer. Trônant en plein palais Badii, une installation dans l’eau de l’Algérien Rachid Koraïchi. Arrivant sur le deuxième espace, un parachute comme tombé du ciel sur l’une des façades. L’installation est de l’artiste Radhika Khimji de Oman. Œuvre étonnante, celle de Fatiha Zemmouri qui ne manque pas de susciter la curiosité du public avec son rocher géant coincé entre deux murs. La visite se poursuit avec deux installations qui se font écho de la Koweitienne Saba Innab puis avec une exposition de pièces différentes ressemblant à des ruines fantomatiques de Jumana Manna. Clou du spectacle, «Toi un coquelicot-Un coquelicot moi aussi», une performance de la Japonaise Megumi Matsubara et Marine Chesnais.
    A. B.

    Télécharger le reportage photos en format Pdf

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc