×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Régions

Fès-Oncologie
Le CHU Hassan II doté d’un cancéropôle

Par L'Economiste | Edition N°:4710 Le 17/02/2016 | Partager
L’Institut de recherche sur le cancer opérationnel également
Une initiative de la Fondation Lalla Salma et ses partenaires

L’Institut de recherche sur le cancer du CHU de Fès sera inauguré incessamment. Il vient consolider les acquis réalisés par la région dans le domaine de la lutte contre le cancer et la prise en charge des patients, grâce à la Fondation Lalla Salma (Ph. Y.S.A.)

Le Maroc célébrait, vendredi dernier, la journée nationale du cancer de l’enfant. Une célébration qui ne peut passer inaperçue à  Fès où l’offre sanitaire ne cesse de se renforcer.  En effet, le CHU de la ville vient de se doter d’un cancéropôle et d’un Institut de recherche sur le cancer (IRC), outre une maison de vie pour les enfants cancéreux.  Des infrastructures qui ont été réalisées grâce à l’appui et l’apport financier de la Fondation Lalla Salma –Prévention et traitement des cancers.
En effet, le cancéropôle de Fès constitue un pôle d’activités oncologiques qui regroupe à l’intérieur d’une même structure les unités de soins, les blocs opératoires, les unités de recherche médicales et la «Maison de la vie». Il cadre parfaitement avec les objectifs du Plan national de prévention et de contrôle du cancer (PNPCC) qui a permis d’ériger la lutte contre le cancer en priorité nationale, d’améliorer la prise en charge de cette maladie et de renforcer l’accès aux soins notamment pour les couches défavorisées. Ses infrastructures sont réalisées dans le but de mutualiser les expertises et le savoir-faire pour susciter les projets de recherche, accélérer l’innovation thérapeutique et son transfert au bénéfice du malade, dans le cadre d’une approche interrégionale et transdisciplinaire qui s’appuie sur la synergie de compétences et d’équipements. Ainsi, le CHU de Fès compte désormais parmi ses établissements un hôpital d’oncologie avec un matériel de dernière génération, une «Maison de la vie», qui offre l’hébergement aux familles des enfants atteints du cancer, et tout récemment un Institut de recherche sur le cancer. Et de toute évidence, ces projets n’auraient pu voir le jour sans le précieux soutien de SAR la Princesse Lalla Salma, présidente de la Fondation Lalla Salma-Prévention et traitement des cancers. Nécessitant un investissement de plus de 190 millions de DH, l’hôpital d’oncologie enrichit considérablement l’offre de soins en matière de traitement du cancer au Maroc. Avec un service d’oncologie médicale, un service de médecine nucléaire et un autre de radiothérapie, cet hôpital s’intéresse à la prise en charge médicale des patients cancéreux, à travers, entre autres, des chimiothérapies, des hormonothérapies, des immunothérapies et des soins de confort comme les traitements de la douleur. Les équipements du service se sont renforcés également avec la construction d’un centre d’hématologie et d’oncologie pédiatrique et l’achat d’un accélérateur et d’un scanner, grâce aux conventions signées à Fès sous la présidence de SAR la Princesse Lalla Salma, en novembre 2013. Date à laquelle, la Princesse avait procédé, à l’occasion de la célébration de la Journée nationale de lutte contre le cancer, à la pose de la première pierre pour la construction de l’IRC au CHU Hassan II de Fès. Fruit d’une coopération entre la Fondation Lalla Salma, le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Formation des cadres et le ministère de la Santé, ce projet a pour ambition d’être le centre le plus attractif et l’une des premières structures académiques d’expertise et de mutualisation des compétences au service de la recherche en cancérologie. Il est le premier du genre au Maroc. Sa réalisation aura nécessité des investissements de plus de 14 millions de DH. En fait, l’Institut est doté de plusieurs unités de recherche et de formation et veille à valoriser les actions scientifiques à travers différents supports et démarches comme la création d‘un centre de documentation et de calcul, l’organisation de colloques et de séminaires au Maroc et à l’étranger. S’ajoutent le développement de réseaux de communication et de surveillance, la participation à des appels d’offres nationaux et internationaux relatifs à ses domaines de compétence, ainsi que le développement de la recherche partenariale avec les professionnels, aussi bien publics que privés, impliqués dans une démarche de santé publique et le dépôt de brevets.

Support pour les chercheurs

L’IRC regroupe toutes les données et se veut un réel support pour les chercheurs marocains, un institut d’excellence permettant des partenariats public-privé, une articulation facile entre les acteurs institutionnels et industriels, tout particulièrement dans le développement et la performance. Il permettra une mutualisation des expertises, des compétences scientifiques, technologiques et logistiques, une bonne conduite de projets selon les exigences des standards internationaux d’éthique de qualité, de leur conception à la valorisation des résultats et aussi une destination privilégiée des investissements et des projets liés à la recherche en cancérologie.

De notre correspondant,
Youness SAAD ALAMI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc