×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Société

Maladies du sommeil
Un enjeu de santé publique

Par L'Economiste | Edition N°:4706 Le 11/02/2016 | Partager
1er Congrès maghrébin à Marrakech
Pour sensibiliser médecins, politiques et population
Et un cri d’alarme face à l’ampleur des conséquences

«Les erreurs diagnostiquées en matière des maladies du sommeil ne sont donc plus permises”, martèlent les responsables, surtout lorsqu’elles arrivent à causer des accidents de la route (Source: Fotolia)

Nous lui consacrons plus d’un tiers de notre vie. Le sommeil est un besoin physiologique essentiel. Véritable horloge biologique interne, il joue un rôle capital dans le processus de récupération physique et psychique de l’organisme, il est déterminant pour la croissance de l’être humain et sa maturité cérébrale et est également important pour l’ajustement des sécrétions hormonales et pour la mise au repos du système cardiovasculaire. Sa médecine est, selon la présidente de la Société marocaine de médecine du sommeil (SMMS), Dr. Fouzia Kadiri, l’une des disciplines médicales qui a le plus progressé au cours des dernières années. Le Dr. Kadiri est aussi la présidente du 1er Congrès maghrébin des maladies du sommeil, qui se tient à Marrakech jusqu’au 13 février. Organisé en collaboration avec les Sociétés algérienne et tunisienne de médecine du sommeil, ce congrès coïncide avec le 6e Congrès national de la société marocaine des maladies du sommeil.

Grâce aux progrès réalisés par l’évolution enregistrée dans l’électrophysiologie, l’informatique médicale, la génétique et la pharmacologie, “les erreurs diagnostiquées en matière des maladies du sommeil ne sont donc plus permises”, prévient Kadiri. Cette phrase a d’ailleurs été choisie comme slogan pour ce 1er congrès. Car le manque chronique de sommeil ou un sommeil de mauvaise qualité a des conséquences néfastes sur la vie active, pouvant entraîner un manque d’attention, des troubles de l’humeur, des troubles de concentration, la diminution de la libido, des problèmes socioprofessionnels, et une fatigue chronique. Au pire, la somnolence diurne excessive peut entraîner un accident du travail ou un accident de la route. En France, 1 accident mortel sur 3 sur autoroute est dû à l’endormissement au volant. Mais les conséquences des troubles du sommeil peuvent également concerner des pathologies du système cardiovasculaire telles que l’hypertension artérielle et les troubles du rythme cardiaque, des troubles métaboliques, l’obésité et le diabète. C’est dire l’importance du sujet. Alors d’où viennent ces troubles? D’après le spécialiste Boubker Driouch, ils sont consécutifs des nouveaux comportements de vie, particulièrement chez les jeunes. Non-respect des heures de sommeil, en se couchant tard et en se réveillant à des heures tardives, trop d’heures passées devant la télévision, les jeux vidéo ou Internet, ou encore des films violents, d’horreur et de grandes émotions particulièrement s’ils sont regardés en fin de soirée. Quelques premières raisons auxquelles s’ajoutent le fait de travailler trop tard sur l’ordinateur, de dormir dans un environnement bruyant, de consommer des excitants tels le café, la cigarette, l’alcool, le thé, le coca et le chocolat.

Certaines maladies comme la dépression, l’anxiété ou le stress entraînent aussi très souvent des insomnies sous forme de difficultés d’endormissement, de réveils nocturnes, de réveils précoces et de sommeil non récupérateur. Des tas d’autres raisons pourraient être citées comme les douleurs aiguës, les arrêts respiratoires répétitifs pendant le sommeil, ou la prise de médicaments psychostimulants. Bref, il est possible pour tout un chacun de souffrir des conséquences du manque de sommeil. Ce 1er congrès espère au passage sensibiliser la population sur son impact dans la vie quotidienne. 

Stéphanie JACOB

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc